NOUVELLES
30/09/2020 16:14 EDT | Actualisé 30/09/2020 18:30 EDT

Un test de dépistage rapide de la COVID-19 approuvé par Santé Canada

Cette technologie est utilisée aux États-Unis depuis plusieurs mois déjà.

Spencer Platt via Getty Images
Le test ID Now de l'entreprise Abbott fournit un résultat en moins de 13 minutes. (photo d'archives)

OTTAWA — Santé Canada a donné le feu vert à l’utilisation d’un test de dépistage rapide de la COVID-19. Ce nouvel outil pourrait notamment être déployé dans les centres de soins de longue durée et dans les écoles.

Toutefois, ni le fabricant ni le gouvernement fédéral n’ont voulu préciser à quel moment les premiers tests seraient distribués au pays. On parle simplement des “prochaines semaines”.

Le ministère a annoncé, mercredi, avoir approuvé l’utilisation du test ID Now, développé par l’entreprise Abbott Diagnostics. La veille, le gouvernement Trudeau révélait avoir conclu une entente pour acheter 7,9 millions de tests de dépistage, incluant les écouvillons et les agents réactifs nécessaires, en plus de 3800 unités de l’appareil ID Now effectuant le processus d’analyse.

D’après ce que l’on peut lire sur le site web du fabricant, ce test fournit un résultat en moins de 13 minutes à l’endroit même où le prélèvement est recueilli.

À la période de questions à la Chambre des communes, Justin Trudeau a félicité Santé Canada pour la rapidité avec laquelle l’approbation a été accordée – ce qui n’était toutefois pas assez rapide aux yeux des provinces, où les cas se multiplient et le temps d’attente pour obtenir un test de dépistage ne cesse de s’étirer.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a applaudi l’annonce de Santé Canada, mercredi, mais il veut surtout savoir quand ce test rapide sera disponible sur le terrain et si d’autres technologies seront rapidement approuvées.

“On n’a pas de temps à perdre avec les cas qui continuent d’augmenter”, a-t-il insisté en réclamant l’autorisation d’autres tests déjà disponibles aux États-Unis ou ailleurs dans le monde.

ID Now est le quatrième test rapide ne nécessitant pas d’analyse en laboratoire approuvé par Santé Canada. L’un d’entre eux a été abandonné depuis en raison de sa mauvaise performance. Un autre est utilisé au Nunavut, au Nunavik et dans le nord du Manitoba et offre un diagnostic en environ une heure.

Santé Canada a aussi approuvé le modèle BCube, produit par Hyris au Royaume-Uni. Aucun contrat d’achat n’a toutefois été conclu avec le gouvernement canadien. Le BCube donne un résultat en 90 minutes.

La technologie ID Now est utilisée aux États-Unis depuis le printemps et 11 millions d’unités ont déjà été distribuées au sud de la frontière.

Selon une porte-parole de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, 2,5 millions de tests devraient être rendus disponibles au Canada d’ici la fin de l’année.

Les prélèvements doivent toujours être effectués par un professionnel de la santé qui doit insérer un écouvillon dans le nez du patient. Toutefois, l’appareil d’analyse portatif, qui pèse moins de trois kilogrammes, peut être transporté pratiquement n’importe où.

On s’attend donc à ce qu’un grand nombre de ces unités de tests rapides soit envoyé dans les zones rurales ou en régions éloignées de même que dans les lieux à risque d’éclosions comme les écoles et les centres de soins de longue durée.

À VOIR: des médecins craignent de manquer à nouveau de masques et de gants