Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Dès lundi, les Canadiens de retour au pays par voie terrestre devront présenter un test négatif

Justin Trudeau a par contre précisé qu'il est illégal de refuser l'entrée à un Canadien de retour au pays par voie terrestre, même s'il n'a pas fait le test en question...

Dès ce lundi 15 février, les Canadiens qui reviendront au pays en passant par une frontière terrestre devront présenter un test PCR négatif remontant à un maximum de 72 heures, a annoncé Justin Trudeau mardi.

Cette mesure était déjà imposée depuis le 7 janvier aux voyageurs qui reviennent au Canada par avion.

Vouloir revenir au pays par avion ou par voie terrestre ne représente toutefois pas les mêmes enjeux. «Il n’est pas légal de refuser l’entrée à quelqu’un qui a le droit d’entrer. Quand ils se présentent, ils sont déjà sur le territoire canadien, on ne peut pas les renvoyer aux États-Unis», a précisé Justin Trudeau en faisant référence aux Canadiens et aux résidents permanents.

Ainsi, une personne qui ne respecterait pas la nouvelle mesure et qui n’aurait pas son test en main pourra tout de même entrer au pays.

Mais il peut y avoir des conséquences, a averti Trudeau. Ceux qui n’auront pas leur test PCR en main s’exposent à des amendes allant jusqu’à 3000 dollars, a-t-il dit. Il est demeuré vague sur les actions qui seront prises si une telle situation survient.

Le premier ministre a laissé entendre que le gouvernement annoncera bientôt d’autres mesures concernant les voyageurs terrestres «pour s’assurer qu’ils ne sont pas en train de mettre à risque les autres Canadiens avec leur retour au pays».

Quant à la quarantaine obligatoire à l’hôtel pour les Canadiens de retour au pays après des un voyage en avion, la date d’entrée en vigueur n’est toujours pas précisée.

«On va avoir des annonces (...) dans les jours à venir. On est en train de mettre en place toute la logistique pour s’assurer que les Canadiens soient bien protégés», a-t-il dit.

Avec La Presse Canadienne

Pour visionner la conférence de presse:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.