NOUVELLES
18/09/2019 09:51 EDT | Actualisé 18/09/2019 10:50 EDT

Tessa Virtue et Scott Moir annoncent leur fin de carrière dans une touchante vidéo

Le duo avait enflammé le Canada lors des derniers JO Pyeongchang.

Les patineurs canadiens Tessa Virtue et Scott Moir ont annoncé qu’ils prenaient leur retraite à la fin novembre.

Dans une vidéo publiée tard mardi soir sur Twitter, les deux patineurs ont annoncé qu’ils mettaient un terme à leur carrière après 22 années passées ensemble. Ils avaient enflammé le Canada lors des derniers Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud.

«Nous ne savions pas comment vous l’annoncer, mais je crois que le meilleur moyen pour nous de le faire c’était ici, sur la patinoire, puisque c’est notre chez-nous, a expliqué Moir. On croit que c’est le bon moment pour dire au revoir, pendant qu’on aime encore le sport.»

«Merci pour votre soutien. Ça nous a beaucoup touchés », a ajouté Virtue, âgée de 30 ans.

Les deux athlètes amorceront une dernière tournée, Rock the Rink Tour, le 5 octobre à Abbotsford, en Colombie-Britannique, et elle se conclura le 23 novembre à St. John’s, à Terre-Neuve.

Les Québécois auront la chance d’assister pour une dernière fois à une prestation des deux athlètes. Virtue et Moir seront de passage à la Place Bell à Laval, le 14 novembre, et à Québec, au Centre Vidéotron, le lendemain.

Les Ontariens ont fait vivre toute une gamme d’émotions aux Canadiens en Corée du Sud, quatre ans après s’être contentés de la médaille d’argent en danse aux JO de Sotchi. Virtue et Moir ont battu leur propre record du monde dans le programme court, avant de vaincre leurs grands rivaux, les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Au passage, ils ont également décroché une médaille d’or dans l’épreuve par équipes.

Le couple canadien avait décroché sa première médaille d’or olympique en danse aux JO de Vancouver, en 2010.

Ils ont aussi été sacrés champions du monde à trois reprises (2010, 2012 et 2017).

À VOIR AUSSI: Tessa Virtue se confie sur sa relation avec Scott Moir