NOUVELLES
18/05/2019 09:47 EDT

Sa Tesla continue en pilote automatique alors qu'il dort ivre au volant

Sur l'autoroute, il a fallu les sirènes de la police pour sortir l'homme de 50 ans de sa torpeur alcoolisée.

deepblue4you via Getty Images
L'homme de 50 ans arrêté aux Pays-Bas s'était endormi saoul au volant de sa Tesla. 

Elon Musk va devoir penser à un détecteur d’alcoolémie pour ses Tesla. En tout cas, on imagine que la police de la province d’Utrecht, aux Pays-Bas, lui en serait reconnaissante après sa mésaventure du 16 mai. 

Comme elle le raconte dans une publication Instagram, elle a effectivement dû procéder à une interpellation des plus rocambolesques, aux environs de la ville d’Eemnes, dans le centre du pays. En cause? Le pilote automatique des voitures électriques de la marque américaine. 

En effet, voyant un véhicule rouler à très faible allure derrière un poids lourd sur une autoroute déserte, les policiers ont tenté d’intervenir et ont fait signe au conducteur de s’arrêter pour être contrôlé. 

Sauf que l’homme d’une cinquantaine d’années, sous l’emprise de l’alcool, ronflait paisiblement derrière son volant. Quand les policiers ont ralenti pour lui faire signe de sortir de l’autoroute, le véhicule autonome a même entrepris de lui-même de les doubler.

Résultat: il a fallu réveiller le conducteur à l’aide des sirènes du véhicule de police pour que ce dernier finisse par comprendre que la police tentait de l’interrompre dans son improbable chevauchée.

Les conducteurs de Tesla sont normalement censés être en capacité de contrôler le véhicule et d’intervenir en cas de dysfonctionnement du logiciel de pilotage automatique. Conformément au code de la route locale, l’homme s’est vu priver de son permis. Et donc de son chauffeur électronique et autonome.  

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Voir aussi: