Des superbactéries dans votre douche?

Ces superbactéries ont été détectées dans plus des trois quarts des 54 résidences privées étudiées.

Le drain de nos douches serait un habitat idéal pour les bactéries résistantes aux antibiotiques, s’il faut du moins en croire une petite étude réalisée en Allemagne et relayée par le New Scientist. Les lave-vaisselles et les laveuses à linge seraient aussi prisés par ces microorganismes, quoique à un moindre niveau.

Dans cette étude en prépublication, des chercheurs allemands écrivent que ces superbactéries ont été détectées dans plus des trois quarts des 54 résidences privées étudiées. La collecte ne fournit toutefois que des données partielles sur la concentration de ces bactéries résistantes, s’étant plutôt intéressée à l’identification des différentes souches. Il faut aussi noter que la plupart sont des bactéries qui, normalement, n’infectent pas les humains.

Selon les scientifiques, l’environnement chaud et humide des drains des douches serait attirant pour les bactéries. De plus, les cellules mortes et les déchets organiques sur le corps des personnes qui s’y lavent permettraient aux microbes de se nourrir et de se multiplier. Les savons antibactériens et autres produits nettoyants favoriseraient ensuite la croissance des bactéries résistantes.

Du fait que la plupart des bactéries détectées ne présentent pas de dangers pour ceux qui prennent une douche, c’est plutôt la propagation des gènes de résistance dans l’environnement qui préoccupe les chercheurs.