DIVERTISSEMENT
15/08/2019 13:24 EDT

«Suits»: le retour mouvementé de Mike Ross

Plus que de simples retrouvailles, le retour de Mike Ross servait un but bien précis à mi-chemin de cette ultime saison...

USA Network

Les fans de Suits attendaient le cinquième épisode de la neuvième et dernière saison de la série avec impatience. La raison? Le grand retour de Mike Ross (Patrick J. Adams), qui avait quitté New York au terme de la septième saison pour que la fiction puisse se conformer à la réalité du départ de Meghan Markle pour le Royaume-Uni.

La visite éclair de Mike à New York n’avait toutefois pas pour but que de parler du bon vieux temps avec Harvey Specter (Gabriel Macht), et allait plutôt mener à une confrontation juridique où l’élève, plus arrogant que jamais, comptait bien dépasser le maître.

USA Network

 ATTENTION: DIVULGÂCHEURS

Les téléspectateurs qui s’attendaient à se faire servir une bonne dose de nostalgie en voyant les deux avocats citer leurs films favoris et recouvrer leur complicité d’antan ont plutôt vu Mike venir jouer un rôle précis à un moment clé de la saison.

D’ailleurs, Mike et Harvey ont rapidement établi les règles de cet affrontement - au centre duquel s’est vite retrouvée Samantha Wheeler (Katherine Heigl) -, stipulant que tous les coups seraient permis, sauf ceux susceptibles de leur faire perdre leur license ou de les envoyer en prison.

La bataille comme telle fut sans grande envergure. Mike a mis en pratique les leçons que son mentor lui a apprises pour le coincer, et Harvey lui a concédé la victoire avec une certaine fierté de voir son poulain s’en tirer de la sorte, lui qui, au final, était surtout content de revoir son grand ami.

Mais malgré l’ordre direct donné par Harvey à Samantha lui demandant d’enterrer la hache de guerre et de passer à un autre dossier, cette dernière a fabriqué une preuve lui permettant d’avoir le dessus sur Mike, ce qui a aussitôt mis fin aux retrouvailles.

L’ego aura toujours le dessus

De son bureau, Faye assiste par la suite à une confrontation musclée, au cours de laquelle Harvey fait clairement savoir à Samantha qu’elle n’a plus sa confiance. Réalisant rapidement qui a franchi la ligne pour remporter cette victoire qui ne fait visiblement pas l’affaire de tous, Faye indique aussitôt à Samantha qu’elle est renvoyée.

Ainsi, le retour de l’enfant prodige à ce moment précis de cette ultime saison, une semaine après que les tensions se soient quelque peu atténuées entre Faye et les cinq dirigeants de la firme Specter-Litt-Wheeler-Williams, était un test visant à démontrer qui serait capable de laisser (enfin) son ego de côté pour jouer franc-jeu.

Un test passé par Harvey, mais échoué par Samantha.

Jusqu’ici, les scénaristes ont joué parfaitement la carte de l’introspection pour cette dernière saison, remettant en question le comportement et les méthodes employées aussi bien par les créateurs que leurs personnages au cours des saisons précédentes, eux qui ont souvent semblé ne tirer aucune leçon des situations épineuses et des prises de becs avec lesquelles ils ont dû composer.

C’était vrai du temps des querelles et des quiproquos entre Harvey et Louis Litt, et c’est toujours aussi vrai maintenant que la firme est sous tutelle. Faye, qui n’exige que transparence, éthique et bon sens de la part des avocats depuis son arrivée, continue de se heurter à l’ego et au comportement hostile de ces derniers.

Ironiquement, c’est exactement pour cette raison que le quintette l’a encore dans les pattes. 

Les vieilles habitudes ont la vie dure, comme on dit...

À voir également: