DIVERTISSEMENT
03/08/2020 16:15 EDT

Faisant l'objet de «commentaires violents», Arnaud Soly prend une pause des réseaux sociaux

«Ma dépendance aux réseaux sociaux fait que je passe des heures absorbé par les commentaires hargneux, et cela mine mon moral.»

Facebook/Arnaud Soly
Arnaud Soly

Il nous a souvent fait rigoler pendant le confinement, avec ses directs Instagram improvisés et ses personnages colorés; Arnaud Soly a annoncé ce lundi qu’il prend une pause des réseaux sociaux jusqu’à la fin du mois d’août.

L’humoriste explique dans le message publié sur ses comptes officiels que ceux-ci «[lui] ont permis d’exprimer [sa] créativité sur une base régulière». 

Il souligne aussi que les réseaux sociaux ont été «le lieu de prises de parole nécessaires et courageuses», mais que ces espaces virtuels «alimentent la haine au détriment de l’écoute».

À la suite de la publication d’une vidéo sur le port du masque, il affirme avoir reçu des milliers de «commentaires violents». Selon lui, cette vague d’animosité est signe «d’une certaine souffrance collective».

L’humoriste raconte que sa propre dépendance aux médias sociaux fait en sorte qu’il s’attarde pendant de longues heures aux commentaires négatifs, affectant son moral.

«Ne le prenez pas mal si je ne vous réponds pas, j’ai juste besoin de me reconnecter avec la réalité», dit-il. 

 Il clôt la publication en nous souhaitant d’ici là «plus d’échanges respectueux, de nuance, de compassion et d’amour».

Arnaud Soly n’est pas le seul à avoir été l’objet de commentaires haineux sur les réseaux sociaux ces derniers temps. La pandémie - et particulièrement le port du masque - semble avoir jeté le feu aux poudres de certains utilisateurs. Le directeur national de santé publique du Québec, Horacio Arruda, a notamment été victime de doxing, une pratique qui consiste à révéler des informations personnelles sur les réseaux sociaux.

Un homme a également été arrêté la semaine dernière par la Sûreté du Québec en lien avec des menaces proférées en ligne contre la journaliste Kariane Bourrassa, après qu’elle eût été enlacée sans son consentement par deux hommes alors qu’elle faisait un reportage en direct.

Voyez la publication complète d’Arnaud Soly ci-dessous: