Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'origine de cette «idole dorée» de Trump est plutôt malaisante

L'un des hommes derrière ce coup d'éclat a dévoilé la vérité.

Cette statue dorée de Donald Trump pour laquelle les conservateurs faisaient la queue à la Conservatice Political Action Conference (CPAC) du week-end dernier a une origine surprenante. Et c’est plutôt gênant compte tenu de la rhétorique de l’ancien président.

La statue a été fabriquée en Chine, ont rapporté Politico et CNN.

«Tout est fabriqué en Chine», a admis Jose Mauricio Mendoza à Politico. Ce dernier est le partenaire commercial de l’artiste derrière la statue, Tommy Zegan. «Je veux être honnête parce que si je veux vendre ces statues, elles doivent être vraies.»

CNN a même obtenu des images de la statue en Chine, à voir dans la vidéo au haut de l’article.

Durant son temps à la Maison-Blanche, Trump a régulièrement dénoncé la Chine, même en continuant d’entretenir d’importantes relations commerciales avec le pays (lui-même et l’entreprise familiale). Il s’en est également pris à la Chine lors de son discours à la CPAC.

Les créateurs de la statue avaient initialement prétendu qu’elle avait été fabriquée au Mexique, mais Mendoza a confirmé la vérité à The Independent.

«Si quelqu’un se demande “Pourquoi a-t-il fait ça?” eh bien, je pense que vous ne voulez pas avoir une statue de Trump à la CPAC et dire “Ouais, elle a été fabriquée en Chine”», a déclaré Mendoza au journal. Mendoza a aussi affirmé qu’il était possible de fabriquer quatre statues en Chine pour le prix d’une ailleurs.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.