POLITIQUE
10/11/2019 16:51 EST

Stationnement dans les hôpitaux: la CAQ plafonnera les tarifs au printemps

La ministre McCann a rappelé dimanche que les deux premières heures de stationnement deviendront gratuites et le maximum quotidien sera fixé entre 7 et 10 $.

Planet_Dirt_Project via Getty Images

QUÉBEC — La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a présenté dimanche les modalités du plafonnement des tarifs de stationnement des hôpitaux, qui entrera en vigueur au printemps.

Le gouvernement de François Legault avait déjà annoncé la réalisation de cet engagement phare lors de sa mise à jour économique, jeudi dernier.

En conférence de presse au Centre de recherche du CHU de l’Université Laval à Québec, dimanche matin, la ministre McCann a rappelé que les deux premières heures de stationnement deviendront gratuites et le maximum quotidien sera fixé entre 7 et 10 $, comme le voulait la promesse électorale de la Coalition avenir Québec.

Cette nouvelle grille tarifaire s’appliquera non seulement aux hôpitaux, mais également aux Centres locaux de services communautaires (CLSC), aux Centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) et à toutes les autres installations publiques tarifées du réseau.

Dans les stationnements où le tarif quotidien est déjà inférieur à 7 $, celui-ci demeurera inchangé, a précisé la ministre.

Afin de compenser les pertes de revenu des établissements, le ministre des Finances, Éric Girard, avait annoncé plutôt cette semaine des investissements de 25 millions $ en 2019-2020, de 120 millions $ en 2020-2021 et en 2021-2022, de 132 millions $ en 2022-2023 et de 145 millions $ en 2023-2024.

«On veut alléger par cette annonce d’aujourd’hui le fardeau des usagers et des visiteurs. On remet de l’argent dans les poches des citoyens du Québec», a soutenu la ministre McCann dimanche.

Le coût d’un stationnement pour des gens qui sont malades ou leurs visiteurs ne devrait pas être une préoccupation, ne devrait pas être un frein pour recevoir des soins et services.Danielle McCann

La ministre espère par ailleurs contribuer à briser l’isolement des aînés en CHLSD en leur permettant d’identifier deux proches pour qui le stationnement sera complètement gratuit lors de leurs visites.

Une disposition a également été prévue pour les personnes nécessitant des traitements réguliers, comme la chimiothérapie ou la dialyse. Ces habitués des établissements de santé bénéficient déjà de tarifs spéciaux, mais ceux-ci seront abaissés et harmonisés à travers le Québec.

À l’heure actuelle, une journée de stationnement peut coûter jusqu’à 24 $ dans plusieurs grands hôpitaux de Montréal comme le CHUM. Au CHU de Québec-Université Laval, le tarif quotidien s’élève à 16 $.

À VOIR AUSSI: Immigration: la CAQ peine à nommer des alliés