Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Star Wars: Billy Dee Williams révèle être non-binaire

L’acteur qui reprend son rôle de Lando Calrissian a révélé dans un entretien pour «Esquire» se sentir «autant féminine que masculin».
Billy Dee Williams, 82 ans, sera à l'affiche du prochain Star Wars, épisode IX, "L'ascension de Skywalker", qui sortira en salles le 20 décembre prochain. 
Billy Dee Williams, 82 ans, sera à l'affiche du prochain Star Wars, épisode IX, "L'ascension de Skywalker", qui sortira en salles le 20 décembre prochain. 

«Je n’ai jamais essayé d’être autre chose que moi-même», assume l’acteur Billy Dee Williams, qui sera à l’affiche du nouveau Star Wars L’ascension de Skywalker en salles le 20 décembre prochain. Interrogé par le magazine Esquire le 26 novembre dernier, l’acteur de 82 ans, qui incarne Lando Calrissian, a révélé être non-binaire.

«Vous voyez, je me dis autant elle-même que lui-même car je me sens autant féminine que masculin. Je suis une personne très douce, je n’ai pas peur de montrer cet aspect de moi», a confié Billy Dee Williams.

Alors que le comédien abordait le sujet de sa non-binarité, le journaliste Matt Miller en a profité pour lui rapporter les paroles de Donald Glover, interprète de Lando Calrissian jeune.

En effet, ce dernier avait qualifié le personnage fictif de pansexuel. Pour lui, le contrebandier était autant attiré par les femmes que par les hommes: «J’ai l’impression que si vous êtes dans l’espace, c’est un peu comme si la porte était ouverte à tout! Seulement les gars ou les filles? Non, c’est n’importe quoi. Êtes-vous un homme ou une femme? Franchement, qui s’en soucie? Passez du bon temps et c’est tout», avait-il confié à Esquire.

Amusé par cette réponse, Billy Dee Williams a semblé plus que d’accord avec son confrère: «Il a vraiment dit ça? Ce gamin est brillant!»

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI: John Boyega avoue sa culpabilité dans la fuite du script de «Star Wars»

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.