Vivre

8 nouveaux sports d’hiver à expérimenter en 2020

Vous avez pris la résolution de bouger davantage, mais ni la randonnée ni le ski de fond ne vous donnent l’élan souhaité ?

Essayez un nouveau sport! En voici huit qui vous feront aimer à nouveau l’hiver et vous donneront le goût d’aller jouer dehors. Promis!

La randonnée alpine

Qu’on le nomme randonnée alpine, ski de haute route ou ski de montagne, le ski sort définitivement des sentiers battus. Depuis quelques années, la tendance est au hors-piste, et ce, en toute légalité. Bien qu’on puisse désormais pratiquer l’activité dans la plupart des centres de ski, les plus aventuriers préféreront gravir les sommets enneigés exempts de remontées mécaniques et de balises. On la pratique d’ouest en est, que ce soit dans les Rocheuses ou dans les Chic-Chocs en Gaspésie.

La planche à pagaie hivernale

La planche à pagaie connaît une forte popularité ces dernières années, mais seriez-vous assez courageux pour pagayer en eaux glacées? Juste avant que l’eau se transforme en glace, les mordus de ce sport enfilent une combinaison isolante digne des plongeurs en eau froide et des bottes à semelle antidérapante afin de se lancer sur le fleuve et les rivières alors que l’eau frôle le point de congélation. À l’été, c’est le SUP-camping qui retient l’attention.

Le canot à glace

Activité phare du Carnaval de Québec, le canot à glace gagne aussi du terrain et des adeptes hors de cet événement. Pour le faire davantage connaître au public, une jeune entreprise de Québec propose de vous y initier. Canot à glace expérience offre au public la possibilité de faire une sortie de canot à glace sur le fleuve devant la ville de Québec, en compagnie d’un guide chevronné.

Le fat bike

Roulant sur les sentiers enneigés depuis plusieurs hivers déjà, le fat bike demeure un nouveau sport qui gagne à être connu. Équipés de pneus surdimensionnés, ces vélos d’hiver sont accessibles à tous, offerts en location sur un nombre croissant de sites. Le plus : pas besoin d’être un cycliste expert pour l’apprécier, puisque le vélo s’adapte à votre vitesse, vous laissant même admirer la beauté de la nature dans les sentiers.

Le ski-raquette

Préférez-vous le ski ou la raquette ? Et pourquoi pas un compromis des deux! Aussi appelé ski Hok, le ski-raquette est une formule hybride qui offre une grande liberté. L’avantage ? Il est plus rapide que la raquette, mais plus facile à manier qu’un ski de fond. Envie d’essayer ? À noter que plusieurs parcs nationaux de la Sépaq et parcs régionaux, dont le parc national de la Jacques-Cartier et le Massif du Sud, en font la location.

La course en raquettes

La marche en raquettes vous ennuie ? Essayez la course! Ce sport connaît un véritable essor au Québec. Cela s’explique certes par le nombre grandissant de coureurs, qui souhaitent désormais s’entraîner à l’année, mais aussi par un éventail plus vaste d’équipements spécialisés. Même à -20 degrés, vous aurez chaud, garanti!

Parmi les événements qui le mettent en vedette, le Pentathlon des neiges sera de retour sur les plaines d’Abraham en février 2020. Il s’agit du plus grand événement multisport d’hiver au monde.

La luge alpine

Dévaler la montagne sur une luge n’est pas une activité réservée aux enfants. Tout droit venue d’Europe, la luge alpine fait sensation au Québec. Elle en fait également vivre au Massif de Charlevoix, sur un trajet de 7,5 km, soit le plus long au Québec. En quête d’un défi supplémentaire ? Le Massif de Charlevoix propose cet hiver quatre soirées de luge alpine… en pleine noirceur! Seule une lampe frontale permettra de voir le trajet. Êtes-vous prêts ?

Le snowscoot

Qualifié de BMX des neiges, le snowscoot se faufile sur les pentes de ski. Ce qui est en fait un cadre de vélo monté sur une planche à neige n’est certes pas nouveau, mais il connaît une ascension fulgurante et de plus en plus de centres de ski l’acceptent désormais sur leurs pentes.

Certains centres de ski, comme à Sutton, en font même la location. « C’est n’est pas un gadget, mais un véritable sport de compétition. C’est aussi très sécuritaire », affirme Vincent Brault, qui le pratique depuis 15 ans. Envie de revivre les sensations du BMX ?