DIVERTISSEMENT
18/11/2020 09:21 EST | Actualisé 18/11/2020 09:22 EST

Spike Lee réalisera une comédie musicale sur la création du viagra

Le prochain film du réalisateur portera sur la petite pilule bleue.

Eric Gaillard / Reuters
Ce sera la première fois que Spike Lee met lui-même en scène une histoire en chansons. (photo d'archives)

Alors que la société pharmaceutique Pfizer est dans la bonne direction dans la création d’un vaccin contre la COVID-19, une autre actualité fait parler d’elle. Ce mardi 17 novembre, on a appris que le prochain film de Spike Lee portera sur la création d’un célèbre médicament de l’entreprise: le viagra.

L’idée du long métrage sur la petite pilule bleue, sous la forme d’une comédie musicale, lui est venue à la lecture d’un article du journaliste David Kushner du magazine Esquire, intitulé “All Rise: The Untold Story of the Guys Who Launched Viagra” [en français, “Levez-vous: l’histoire inédite des gars qui ont lancé le viagra”].

Comme le précise Variety, peu d’informations ont encore circulé pour le moment. Le réalisateur de “BlacKkKlansman” a travaillé avec le dramaturge britannique Kwame Kwei-Armah sur le scénario. Côté production, on retrouve Matt Jackson (“Les 7 de Chicago”).

Les musiques, elles, ont été écrites par Stew Stewart et Heidi Rodewald, duo de musiciens à l’origine de la bande originale de l’adaptation par Spike Lee au cinéma, en 2009, de “Passing Strange”, comédie musicale de Broadway.

La comédie musicale, une première

C’est la première fois que le cinéaste de 40 ans met lui-même en scène une histoire en chansons. Dans un communiqué, il remercie sa mère, sans laquelle ce dernier n’aurait sans doute jamais eu le goût des comédies musicales. “Moi, je ne voulais pas voir, à l’époque, des gens ringards chanter et danser, raconte-t-il. Ce que je voulais plutôt, c’était jouer avec mes amis dans le quartier au stoop ball, stick ball, punch ball, soft ball et basketball.”

Il poursuit: “Merci à elle de ne pas avoir écouté mes sempiternels griefs sur les comédies musicales, parce que j’entame la quatrième décennie de ma carrière de réalisateur avec un film dansé et chanté. Je ne vous dis pas à quel point j’ai hâte.”

L’idée de ce film est originale, mais ce n’est pas la première fois qu’elle est abordée au cinéma. Comme le rappelle BFMTV, la comédie “Love et autres drogues”, avec Anne Hathaway et Jake Gyllenhall, s’était aussi penchée sur le sujet du célèbre médicament contre les troubles de l’érection, il y a dix ans. Considéré comme l’un des produits pharmaceutiques les plus contrefaits, le viagra est à l’origine d’une industrie générant plus de 3 milliards de dollars par an. Son succès, somme toute récent, réserve encore bien des surprises.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

À VOIR: Michael Madsen pose ses empreintes de mains à Hollywood