DIVERTISSEMENT
14/05/2019 14:41 EDT | Actualisé 14/05/2019 14:41 EDT

Sophie Prégent se confie avec émotion sur sa réalité de mère d’un enfant autiste

«Je vis avec un enfant qui a une réalité que j’essaie de comprendre, dont j’essaie de m’approcher...»

Radio-Canada

Sophie Prégent était de passage sur le plateau de Bonsoir bonsoir!, ce lundi 13 mai, et la présidente de l’Union des Artistes a livré un touchant témoignage sur sa réalité de mère d’un enfant autiste.

«C’est une formation continue et qui continue, a-t-elle lancé d’emblée. Mon fils a 17 ans, il est autiste, mais je ne serai jamais autiste. Je vis avec un enfant qui a une réalité que j’essaie de comprendre et dont j’essaie de m’approcher. Mais je ne suis pas autiste, je ne le comprends pas de l’intérieur. Je suis obligée d’admettre ça avec beaucoup d’humilité.»

Sophie Prégent et son conjoint Charles Lafortune participent présentement au tournage de la série documentaire Autiste, bientôt majeur avec leur fils Mathis.

Cette série de 10 épisodes de 30 minutes - produite par Charles Lafortune - nous plongera sans pudeur au coeur du monde de jeunes autistes s’approchant de plus en plus de l’âge adulte et de leur famille.

Faire oeuvre utile

Charles Lafortune s’est lancé dans ce projet après avoir goûté à la mauvaise médecine de certains internautes n’ayant fait preuve d’aucune sensibilité et encore moins d’empathie à l’égard de leur réalité.

 «Il y a un immense vacuum. Il n’y a plus de service, très peu de soutien de la part du gouvernement. Il faut aller le chercher, et ça peut être long. Il y a des listes d’attente infinies, a expliqué Sophie Prégent. Il s’est dit: “Ce serait bien de comprendre la réalité d’un enfant qui va devenir majeur, mais qui ne sera jamais autonome”.»

 

«Je le comprends mon gars. [...] Son développement intellectuel n’est pas comme la majorité des gens. J’ai réalisé que ses demandes, son instinct, ses requêtes et son bonheur ne tiennent pas à sa réussite. Son bonheur est plus simple que le mien, et je suis capable de comprendre et de combler ça.»

«Ce que je fais, c’est de ne pas comparer. Mon travail pour être heureuse, pour le rendre heureux, et qu’on vive dans un milieu heureux, c’est de ne pas comparer, c’est d’accueillir.»

Sophie Prégent a par la suite pris Jean-Philippe Wauthier par surprise en déclarant qu’elle n’était pas intéressée au départ de faire la série Autiste, bientôt majeur, que cette volonté était celle de Charles Lafortune. La principale intéressée a dit toutefois être sereine à présent, car le fait que son conjoint produise l’émission lui assurait un certain contrôle sur le résultat final.

«Ça devient beau tellement il vit intensément devant une caméra. [...] Il est fascinant, il devient fascinant», a-t-elle confié, visiblement émue.

Autiste, bientôt majeur sera diffusée cet automne, sur les ondes de Moi et Cie.

À VOIR ÉGALEMENT: