POLITIQUE
12/03/2020 22:01 EDT | Actualisé 13/03/2020 10:18 EDT

Coronavirus: Sophie Grégoire Trudeau atteinte de la COVID-19

Elle revenait d'un voyage à Londres.

CHRIS WATTIE via Getty Images

La conjointe du premier ministre Justin Trudeau, Sophie Grégoire, est bel et bien atteinte de la COVID-19.

Dans un communiqué transmis tard jeudi, le cabinet du premier ministre a annoncé que son test pour le nouveau coronavirus s’est avéré positif.

Ses symptômes demeurent faibles et elle demeurera en quarantaine pour une durée indéterminée, précise-t-on.

M. Trudeau ne présenterait toujours aucun symptôme, mais selon l’avis des médecins, il demeurera en isolement pour une durée de 14 jours, sans toutefois subir de test pour l’instant.

“Le premier ministre continuera d’assumer pleinement ses fonctions et s’adressera aux Canadiens demain”, peut-on lire.

De retour d’un séjour à Londres, Sophie Grégoire présentait depuis mercredi soir des symptômes semblables à la grippe et une faible fièvre.

Le bureau du premier ministre avait déjà annoncé jeudi avant-midi que M. Trudeau se plaçait en isolement volontaire “par une abondance de précaution”, en attendant les résultats du test de sa conjointe.

Ce développement inattendu a conduit à l’annulation de la rencontre des premiers ministres du pays, qui devait se tenir jeudi soir et vendredi toute la journée.

M. Trudeau devait, aussi, rencontrer des leaders autochtones jeudi.

À VOIR: que faire si on ressent des symptômes de la COVID-19?


Dans son voyage à Londres, Sophie Grégoire Trudeau était accompagnée par la mère du premier ministre, Margaret Trudeau.

La fille du couple, Ella-Grace, 11 ans, a également accompagné sa mère et sa grand-mère à l’événement au Royaume-Uni. Un responsable du gouvernement canadien a déclaré que les trois enfants Trudeau étaient restés à la maison jeudi, mais n’a pas précisé s’ils suivaient des procédures d’isolement.

«Les professionnels de la santé entreront en contact avec ceux qui ont été en contact avec Mme Grégoire Trudeau s’ils le jugent nécessaire», a déclaré le cabinet du premier ministre.

Trudeau fait du télétravail

Selon le communiqué de son cabinet, Justin Trudeau a tenu une série de rencontres téléphoniques jeudi, notamment avec les dirigeants de l’Italie, des États-Unis et du Royaume-Uni.

Il doit finalement s’entretenir avec les chefs autochtones et ses homologues provinciaux et territoriaux vendredi, toujours par téléphone.

Par ailleurs, la liste des politiciens en isolement volontaire s’allonge.

Le chef néo-démocrate a fait savoir jeudi, via son compte Twitter, qu’il reste chez lui.

“Je suis à la maison aujourd’hui, je ne me sens pas bien. J’ai contacté un médecin et il ne pense pas que je présente des symptômes compatibles avec la COVID-19. Mais il me conseille de limiter les contacts avec le public jusqu’à ce que je me sente mieux”, a écrit Jagmeet Singh.

Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Seamus O’Regan, est en quarantaine volontaire depuis l’apparition de symptômes semblables à ceux d’une grippe, mardi. Sa collègue ministre des Petites Entreprises, Mary Ng, s’est également retirée des lieux publics, mercredi, en attendant le résultat d’un test de la COVID-19.

Le député libéral montréalais Anthony Housefather a, lui, décidé de s’isoler parce qu’il a participé à une réunion, aux États-Unis, où certains participants ont reçu des diagnostics de la maladie COVID-19. 

Avec des informations de Zi-Ann Lum du HuffPost Canada.