NOUVELLES
25/02/2019 07:16 EST | Actualisé 25/02/2019 07:20 EST

Sondage Léger: près du quart des Canadiens croient que leur téléphone est sous écoute

Les milléniaux sont la génération la plus suspicieuse.

ljubaphoto via Getty Images

Faire de nouvelles rencontres, magasiner des vêtements, faire son épicerie, vérifier la température de son réfrigérateur à distance... On peut pratiquement tout faire avec son téléphone, aujourd'hui. C'est très utile, certes. Mais cela nous amène aussi à nous questionner sur la notion de confidentialité. Est-ce encore un concept qui existe, en 2019? Eh bien, pas vraiment, si l'on se fie à 23% des Canadiens qui croient que leur téléphone cellulaire est sous écoute, selon ce que nous apprend un sondage Léger.

Les milléniaux, qui (paradoxalement?) sont ceux qui utilisent probablement le plus leur cellulaire, sont aussi ceux qui sont le plus suspicieux. 30% d'entre eux croient en effet que leur bidule est sous écoute. Chez la génération X, ce nombre baisse à peine, pour s'établir à 29%.

Léger

Les Québécois sont aussi parmi les plus méfiants (27%). Ils arrivent tout juste après les provinces de l'Atlantique (29%).

Il nous est tous déjà arrivé de parler d'un sujet ou d'un produit à voix haute, et de voir apparaître le lendemain des publicités ciblées à ce sujet... Et selon plusieurs chercheurs, ce ne serait pas un hasard. Inquiétant, en effet.

Ce sondage Léger a été réalisé du 20 au 23 janvier 2019 auprès de 1516 Canadiens représentatifs. Aux fins de comparaison, pour un échantillon probabiliste, la marge d'erreur est de 2,5%.

À voir aussi: