NOUVELLES
10/06/2019 10:45 EDT

Sondage Léger: devrait-on autoriser les constructions en zones inondables?

Non, croit la grande majorité des Québécois sondés.

SEBASTIEN ST-JEAN/AFP/Getty Images
Plusieurs citoyens du Québec, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick ont vu leur maison être inondée, ce printemps 2019, comme en témoigne cette photo prise à Rigaud le 22 avril.

Alors que les inondations ont été particulièrement impressionnantes ce printemps, la grande majorité des Québécois est d’avis que la construction en zones inondables ne devrait plus être permise, selon ce que révèle un récent sondage Léger.

Quatre-vingt-six pour cent des personnes sondées ont répondu «non» à la question: «Pensez-vous que l’on devrait autoriser les constructions en zones inondables?»

Léger

C’est la génération des 18-34 ans qui semble la moins catégorique sur le sujet, bien que 73% d’entre eux croient qu’il serait mieux de proscrire les habitations dans les zones inondables. 

La question des constructions en zones inondables a beaucoup fait la manchette ce printemps, puisque plus de 10 000 personnes ont été évacuées au Québec. Le gouvernement de François Legault a d’ailleurs présenté une nouvelle version de son programme d’aide aux sinistrés, dont un des objectifs est d’encourager les gens à quitter les zones inondables, pour éviter d’avoir à les indemniser année après année. 

Toutefois, il faut savoir que de nombreux sinistrés (notamment la majorité des quelque 6000 de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, où une digue a cédé) ne se trouvaient pas en zone inondable. Plusieurs voix s’élèvent également pour dire que la fameuse carte des zones inondables n’est plus à jour.

*Ce sondage Léger a été réalisé du 26 au 28 avril 2019 auprès de 1002 Québécois représentatifs. Aux fins de comparaison, pour un échantillon probabiliste, la marge d’erreur est de 3,09%.

À VOIR AUSSI: