NOUVELLES
14/06/2019 08:49 EDT

Préparez-vous à 2021: diverses solutions au plastique à usage unique

Sacs, pailles, ustensiles et autres articles faits de plastique seront interdits d'ici deux ans, a promis le gouvernement Trudeau.

Certains articles ménagers populaires seront bientôt complètement retirés des tablettes...

Le premier ministre Justin Trudeau a révélé, lundi dernier, le plan d’Ottawa pour contrer la pollution des déchets de plastique. Le gouvernement libéral a ainsi annoncé vouloir bannir définitivement le plastique à usage unique dès 2021. 

Afin de contrer la pollution, le gouvernement fédéral travaille à réduire au maximum la pollution des déchets de plastique. Moins de 10% du plastique utilisé au Canada est recyclé, « ce qui constitue un problème majeur qui requiert des actions immédiates », a dénoncé M. Trudeau. 

«Si la tendance se maintient, en 2030, on estime que les Canadiens jetteront pour 11 milliards $ de plastique chaque année», a déploré le gouvernement. «Nous avons atteint le point de non-retour, et nous ne pouvons ignorer ce problème plus longtemps », a-t-il ajouté. 

En mai, le Conseil de l’Union européenne a fait l’adoption finale de règles encadrant l’utilisation de plastique à usage unique, afin de contrer la problématique des déchets de plastique retrouvés sur les plages et dans les océans. Parmi ceux-ci, on y retrouvent les pailles, les cotons-tiges, les assiettes, les contenants en polystyrène expansé ainsi que le plastique oxo-dégradable (un plastique notamment utilisé pour les sacs d’épicerie).

Le gouvernement canadien n’a pas encore émis la liste complète des articles qui seront interdits, puisque la décision finale se basera sur des recherches scientifiques. La définition exacte du plastique à usage unique, elle aussi, n’a toujours pas été précisée. M. Trudeau a d’ailleurs mentionné que les compagnies seront responsables des produits qu’elles mettront en marché et qu’elles devront s’occuper de la gestion de leurs déchets.

Voici la liste des objets qui pourraient être interdits au Canada.

Mark Baker/The Associated Press via The Canadian Press
Dès 2021, les pharmacies, les épiceries ainsi que les grands magasins ne pourront plus distribuer des sacs de plastique à usage unique. 

Sacs de plastique

L’utilisation de sacs de plastique est répandue à travers le monde. Au Canada, alors que certaines villes les interdisent, d’autres leur imposent un faible coût. Or, la meilleure solution serait d’apporter vos propres sacs réutilisables, idéalement faits de papier, de toile de jute ou à base de plante comme le coton. 

Couverts, assiettes et verres en plastique

Lors des grands événements, l’utilisation de la vaisselle faite de plastique, peu coûteuse et rapide d’utilisation, est un choix fréquent. Toutefois, cette décision a de lourds impacts environnementaux. La meilleure solution serait d’opter pour des bouteilles et des tasses réutilisables. Afin de mieux savoir quelle tasse à café est la plus écologique, consultez le document Analyse du cycle de vie de tasses réutilisables et de gobelets à café à usage unique de Recyc-Québec.

Pailles de plastique

L’utilisation courante de pailles faites de plastique a été fortement critiquée pour son impact néfaste sur l’environnement. Certaines entreprises ont pris l’initiative de remplacer les pailles de plastique par celles en carton. Par ailleurs, quelques compagnies ont rapidement offert des alternatives écologiques aux consommateurs, par exemple, différentes sortes de pailles réutilisables faites de bambou, d’acier inoxydable ou de verre.  On peut facilement les acheter en ligne ou dans les grands magasins. 

Les sacs à collation

Les sacs de plastique à sandwich ou à collation font souvent partie des indispensables de la maison, mais cela pourrait bientôt changer. Les sacs à collation en tissus sont désormais sur le marché et ne demandent presque aucun entretien en plus d’être écologiques. La compagnie La fabrike éco offre une grande variété de sacs, selon vos préférences. Sinon, ne pas oublier que le papier d’aluminium est recyclable, et que le papier parchemin est compostable!

Bouteille de plastique à usage unique

Dans les pays développés, comme au Canada, il n’y a aucun risque à boire de l’eau provenant des abreuvoirs. Ainsi, traîner une bouteille réutilisable permet d’éviter l’achat de bouteilles d’eau commerciales. Des bouteilles d’eau faites de carton sont aussi en vente, mais il est toutefois préférable d’utiliser une bouteille d’eau réutilisable. 

Anneaux d’emballage en plastique

Vonkara1 via Getty Images

Les anneaux d’emballage en plastique sont généralement faits de plastique non recyclable, ce qui explique pourquoi ils sont automatiquement jetés à la poubelle. Certaines entreprises ont développé une alternative biodégradable en fabricant des anneaux d’emballage à partir de ruban d’orge et de blé, issus du processus de fabrication de la bière. Cependant, vous pouvez aussi apporter vos propres boîtes de transport ou vos propres sacs réutilisables.

Les cotons-tiges

Il y a un débat à savoir si l’utilisation de cotons-tiges est dangereuse, mais chose certaine, il existe quelques options écologiques sur le marché, comme ceux faits à partir de papier ou de bambou.  

Contenants en polystyrène 

La prochaine fois que vous irez au restaurant, réfléchissez deux fois avant de demander votre repas à emporter! Il est préférable de demander un contenant en carton ou d’apporter vos propres contenants réutilisables. Différentes sortes de contenants à emporter faits à base de plante sont disponibles sur le marché.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l’anglais.

À voir aussi: