Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sharon Stone bloquée de l'appli de rencontre Bumble

Beaucoup d'utilisateurs ont signalé le profil de l'actrice de «Basic Instinct», pensant qu'il s'agissait d'un faux.
Dur dur de faire des rencontres lorsqu'on s'appelle Sharon Stone.
Dur dur de faire des rencontres lorsqu'on s'appelle Sharon Stone.

Difficile de draguer lorsque l’on est célèbre. Sharon Stone vient d’en faire les frais. Alors qu’elle s’était inscrite sur l’appli de rencontres Bumble, équivalent de Tinder, l’actrice de 61 ans a vécu une petite mésaventure, comme elle le raconte sur Twitter ce lundi 30 décembre.

«Je suis allée sur l’appli de rencontres Bumble et ils ont fermé mon compte. Certains utilisateurs ont signalé que cela ne pouvait pas être moi. Hé Bumble, est-ce que le fait d’être moi me vaut d’être exclue? Ne me virez pas de la ruche», plaisante Sharon Stone sur le réseau social dont le nom veut dire «bourdon».

Et de partager une capture d’écran du message officiel de la plateforme qui évoque «de nombreux signalements suspectant que votre profil est faux».

Aimé près de 40 000 fois sur Twitter, le message de Sharon Stone a fini par arriver jusqu’aux oreilles de Bumble. En réponse à son tweet, Claire O’Connor, directrice éditoriale de l’appli, a répondu à l’actrice de «Basic Instinct»: «Nous avons trouvé votre compte, l’avons débloqué et nous sommes assurés que cela ne se reproduira pas. Vous pouvez reprendre votre butinage!»

L’histoire ne dit pas, pour le moment, si Sharon Stone est réellement à la recherche de l’amour ou s’il s’agit d’une campagne de communication brillamment orchestrée par l’appli de rencontres.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI: C’est un match! Date en 2019

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.