Vivre

Le sexe après le Botox ou une chirurgie esthétique, c’est dangereux?

C'est à vos risques et périls.

Vous revenez de vous faire gonfler le minois au Botox, et l’envie de rejoindre votre partenaire sous la couette pour une partie de jambes en l’air vous saisit. Minute, cowboy! Le chirurgien plastique Dr. Manish Shah nous révèle quand on peut se remettre en selle sans danger.

Est-il dangereux d’avoir des relations sexuelles après une procédure cosmétique non chirurgicale comme l’injection de Botox?

«Les procédures moins importantes comme le Botox ou les produits de remplissage injectables sont moins susceptibles de présenter des complications lors de rapports sexuels après le traitement, mais une augmentation des ecchymoses et des gonflements est possible.

Avec le Botox, en particulier, ça pourrait entraîner une migration de la toxine botulique dans des zones où cela n’est pas souhaitable, entraînant diverses complications telles que l’affaiblissement des cordes vocales et l’affaissement de la paupière supérieure.»

Et qu’en est-il d’une opération chirurgicale, qu’elle soit esthétique, comme une liposuccion ou un lifting, ou qu’elle serve à traiter un problème de santé?

«Il est définitivement dangereux d’avoir des relations sexuelles après une opération importante. La réalité est que le sexe est un excellent exercice. Il augmente la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Chez quelqu’un qui a eu quelque chose d’aussi important qu’une intervention chirurgicale ouverte, cette augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle pourrait facilement entraîner des saignements, une séparation des points de suture, une ouverture des plaies ou faire augmenter le stress, pouvant entraîner une crise cardiaque.

J’étais de garde il y a plusieurs années, lorsqu’un patient s’est présenté avec des problèmes de saignement après un lifting facial. C’était un homme dans la cinquantaine qui avait fait un lifting plus tôt dans la journée. Il pensait apparemment que c’était une bonne idée de fumer, de faire des shooters de vodka et d’avoir des relations sexuelles avec la maîtresse qui prenait soin de lui après la chirurgie. Bien sûr, il a commencé à saigner et on a eu droit à un bain de sang lorsqu’on a tenté de contrôler la situation et d’empêcher sa peau de mourir.»

Mais est-il plus dangereux d’avoir une relation sexuelle après un certain type d’opération? Si le médecin ne nous dit rien, on a le feu vert?

«Les relations sexuelles post-opératoires sont non recommandées après presque toutes les interventions chirurgicales, y compris la liposuccion.

L’exemple que je vous ai donné [ci-dessus] n’est qu’une des raisons pour lesquelles vous ne voulez pas rigoler après la chirurgie, alors que vous avez besoin de vous reposer et de guérir.

Un autre exemple: il est contre-indiqué d’avoir du sexe après la chirurgie de blépharoplastie, chirurgie esthétique des paupières. Tout ce qui provoque des saignements autour des yeux peut entraîner la cécité.

Après une vaginoplastie ou une labioplastie, les rapports sexuels peuvent provoquer une ouverture des plaies.

Avec la chirurgie élective [NDLR : non urgente, qui peut être retardée ou annulée sans danger pour le patient], vous ne devriez pas coucher, question de ne pas augmenter les risques de complications inutilement. Avec la chirurgie non élective comme la chirurgie à cœur ouvert et compagnie, les enjeux sont souvent plus élevés, ce qui rend les choix stupides – comme avoir des relations sexuelles – très dangereux avec des conséquences potentiellement mortelles.

Il y a un stade après toute intervention chirurgicale où il devient sécuritaire d’avoir des relations sexuelles. C’est souvent au même moment où votre chirurgien vous dit que vous pouvez recommencer à faire de l’exercice. Je recommande toujours de prendre ça relax avant de reprendre les activités quotidiennes. Il est toujours plus sûr de simplement demander l’avis de votre chirurgien [avant de faire quoi que ce soit de physique].»

10 conseils pour une meilleure vie sexuelle