NOUVELLES
05/07/2019 16:50 EDT | Actualisé 05/07/2019 16:55 EDT

Près de 300 employés de la Sépaq bientôt en grève

Certains parcs du réseau de plein air seront affectés.

RnDmS via Getty Images
La lac Arthabaska au parc national des Grands-Jardins.

Une grève sera déclenchée dans plusieurs établissements de la Sépaq à compter du 17 juillet.

Ce sont environ 300 des quelque 2000 travailleurs, membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), qui amorceront alors une grève illimitée.

La grève touchera le Manoir et le Parc des Chutes-Montmorency, le siège social de la Société des établissements de plein air du Québec, à Québec, le Camping des Voltigeurs à Drummondville, le Centre touristique du Lac-Kénogami et le Centre touristique du Lac-Simon.

La séance de négociation qui a eu lieu jeudi entre les parties n’a pas donné les résultats escomptés par le syndicat, qui a quitté la table de négociation en affirmant qu’il n’y reviendrait que lorsque l’employeur serait prêt à présenter des offres salariales plus généreuses.

Le SFPQ a donc fait savoir vendredi qu’il enclencherait le mouvement de grève dans une partie des sites de la Société des établissements de plein air du Québec le 17 juillet.

À voir aussi: