NOUVELLES
15/10/2019 09:34 EDT

SÉPAQ: retour au travail après quatre jours de grève

Rien n’indique pour le moment qu’il y ait eu des progrès significatifs dans les négociations.

Manfred Schmidt via Getty Images

MONTRÉAL — Le travail doit reprendre normalement mardi à la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) après qu’une grève ait sévi dans 22 des 23 parcs nationaux pendant quatre jours, à l’occasion du long congé de la fête de l’Action de grâce.

Rien n’indique pour le moment qu’il y ait eu des progrès significatifs dans les négociations entre l’employeur et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), qui représente quelque 1200 employés de la SÉPAQ.

La grève a débuté vendredi à 6h30 et devait prendre fin lundi à 23h59.

La direction de la SÉPAQ a fait savoir la semaine dernière que l’accès aux parcs nationaux et à leurs hébergements serait préservé durant la grève, mais que les activités seraient maintenues à effectif réduit, ce qui aurait des répercussions sur certains services tels que la restauration, la location d’équipement et les activités guidées.

Une précédente grève, d’une durée de cinq jours, avait touché les réserves fauniques de la SÉPAQ durant la période de la chasse, vers le 21 septembre.

La question de la rémunération est le principal point en litige.

Une entente de principe quant au renouvellement de la convention collective avait été conclue entre les parties juste avant le début des vacances de la construction, en juillet. Les syndiqués l’avaient par la suite rejetée dans une proportion de 60 pour cent.