La Semaine de la poutine livrée pour vous

Cette première semaine de février s'annonce décadente!

Pas question de se priver du plat qui rallie les Québécois. Malgré le confinement, la Semaine de la poutine est de retour pour une neuvième année, mais cette fois-ci, en mode livraison.

Du 1er au 7 février, les Québécois, mais aussi les Canadiens de sept autres provinces, pourront gâter leurs papilles et se réchauffer l’âme grâce à de copieuses poutines conçues spécialement pour l’événement.

À défaut de pouvoir les déguster au restaurant, dont les salles à manger sont fermées depuis le mois d’octobre dans la Belle Province, il faudra faire livrer, soit avec l’application Skip The Dishes, partenaire officiel de l’événement. Bonne nouvelle : la plateforme offre la livraison gratuite jusqu’au 8 février au Québec.

Découvrez quelques poutines qui seront servies à Montréal cette année :

Les créations de la Semaine de la poutine 2021 (Montréal)

(Sur mobile, cliquez sur les images pour voir la description)

Des plats qui font triplement du bien

Cette nouvelle édition revêt une importance particulière pour les restaurateurs qui ont subi les contrecoups financiers des confinements répétés et sans fin.

« Plus que jamais, chaque poutine consommée est un signe de loyauté. Pour les restaurants, pour nous, pour notre communauté, affirme le cofondateur de l’événement annuel, Na’eem Adam. Nous sommes là pour appuyer les restaurants en les aidant à mousser leurs ventes par l’entremise d’une plateforme nationale qui célèbre notre plat le plus reconnu et le plus populaire.»

La Semaine de la poutine coïncide avec la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires. Les organisateurs ont donc renouvelé leur partenariat avec Anorexie et boulimie Québec (ANEB) pour une troisième année consécutive. Pour chaque poutine vendue dans un restaurant participant, un dollar sera remis à l’organisme qui garantit une aide immédiate, spécialisée et gratuite aux personnes atteintes de troubles alimentaires et à leurs proches.

Et comme la tradition le veut : une compétition amicale a lieu entre les divers restaurants. À l’issue de la semaine, chaque ville couronnera quatre poutines : la plus populaire (selon le vote du public sur le site de l’événement), le choix du jury, la plus extravagante et la plus créative.

Ce n’est pas le choix qui manque cette année, en tout cas. Le nombre de restaurants participants est passé de 400 en 2020 à 700 en 2021.

Pour découvrir les poutines servies hors Montréal (et celles qui s’ajouteront d’ici l’événement), rendez-vous sur www.lapoutineweek.com.

20 idées cadeaux tendance pour la Saint-Valentin