NOUVELLES
20/01/2020 20:17 EST

Le scorbut est toujours présent au Canada

Il menace certains des membres les plus vulnérables de la société, prévient une nouvelle étude réalisée par des chercheurs ontariens.

ADragan via Getty Images

Le scorbut est toujours présent au Canada et menace certains des membres les plus vulnérables de la société, prévient une nouvelle étude réalisée par des chercheurs ontariens.

La maladie, qu’on associe habituellement aux pirates et aux longs voyages océaniques d’une autre époque, est causée par un déficit en vitamine C. Elle se traduit entre autres par des ecchymoses, de la faiblesse, de l’anémie, des problèmes de gencives et la perte de dents. Elle peut aussi provoquer la mort si elle n’est pas traitée.

Des chercheurs de l’université McMaster ont recensé 52 cas de déficit en vitamine C en neuf ans dans les deux systèmes hospitaliers de la ville de Hamilton. Treize patients avaient reçu un diagnostic officiel de scorbut. Les 39 autres étaient aussi atteints de la maladie, mais ne présentaient aucun symptôme.

Certains cas concernaient des patients ayant subi une chirurgie bariatrique ou souffrant d’un problème d’alcool. La plupart des cas étaient toutefois ceux de gens atteints d’une maladie mentale, isolés socialement ou dépendants d’autres pour leur alimentation.

L’auteure de l’étude, la docteure Kayla Dadgar, a indiqué dans un communiqué que le scorbut ne devrait «jamais» survenir dans un pays développé comme le Canada. Le fait qu’il soit toujours présent démontre selon elle que les membres les plus vulnérables de la société ne reçoivent pas l’appui dont ils ont besoin.

Les médecins qui les soignent devraient en être informés et être à même de diagnostiquer la maladie, a-t-elle ajouté.

Tous les patients se sont rétablis après avoir reçu des suppléments de vitamine C.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le Journal of General Internal Medicine.