DIVERTISSEMENT
08/07/2020 15:00 EDT | Actualisé 09/07/2020 16:00 EDT

Safia Nolin allègue avoir été victime de harcèlement sexuel et de racisme de la part de Maripier Morin

Maripier Morin a réagi et convient avoir eu un «comportement répréhensible».

Ophélie Boisvert via Instagram/Safia Nolin / Courtoisie/Z

Safia Nolin a créé toute une commotion sur les réseaux sociaux, mardi soir, en alléguant avoir été victime de harcèlement sexuel et de racisme de la part de Maripier Morin.

Les faits allégués se seraient produits en mai 2018, alors que l’autrice-compositrice-interprète et l’animatrice de Mais pourquoi? se seraient retrouvées dans le même bar, à Montréal. Selon Safia Nolin, Maripier Morin l’aurait alors abordée de façon déplacée et beaucoup trop entreprenante.

«Elle m’a dit qu’elle recevait des messages sur Instagram disant qu’elle ressemblait à mon ex, et elle m’a demandé si ça voulait dire que je la trouvais chaude. Elle me flattait et était à deux pouces de moi, et j’étais comme un bloc de glace», a allégué Safia Nolin dans une série de stories sur Instagram.

«Elle m’a dit qu’elle allait me mettre dans une cage, qu’elle allait me nourrir, tout cela sur un ton super sexuel, en me caressant les bras», ajoute la chanteuse.

Safia Nolin affirme que Maripier Morin aurait également tenu des propos racistes durant leur échange, en plus de lui mordre la cuisse. Nolin a d’ailleurs partagé des photos de l’ecchymose qui aurait été causée par ce geste.

«J’ai crié au neutre [sic] dans le bar tellement ça m’a fait mal.»

«Ce n’est pas parce que la personne en question est une femme et qu’elle mesure 4 pi 11 po que ce n’est pas du harcèlement. Ça fait deux ans que j’essaie de me rentrer ça dans la tête. Ces propos restent du harcèlement, peu importe qui le fait vivre à qui», a aussi écrit Safia Nolin.

«Un comportement répréhensible», convient Maripier Morin

Maripier Morin a fait part de ses commentaires en fin d’après-midi mercredi, aussi via Instagram. Elle se dit notamment «assommée» et confirme se souvenir de cette soirée du mois de mai 2018. Elle ne nie pas avoir eu un comportement incorrect envers Safia Nolin. «Ce n’est que quelques jours plus tard, lorsqu’elle m’a envoyé une nouvelle photo de la marque, que j’ai alors réalisé que j’aurais eu un comportement répréhensible, écrit-elle. Je m’en suis immédiatement excusée.»

«Jamais au grand jamais je n’aurais voulu prendre avantage de notre proximité, mais je suis consciente qu’il n’y a que moi qui ressent cela», ajoute-t-elle plus loin, avant d’indiquer qu’elle aurait tenté d’en discuter avec Safia Nolin après sa publication. «Dieu sait qu’il m’est arrivé d’en vivre des situations d’excès et d’abus de la part de certaines personnes. C’est déplorable qu’il m’est arrivée d’être l’une de ces personnes ce soir-là», conclut Maripier Morin en réitérant être désolée de la situation.

À travers sa story Instagram, Maripier Morin ne fait pas mention des allégations de racisme évoquées par Safia Nolin.

Instagram/Maripier Morin
Instagram/Maripier Morin

HuffPost Québec a tenté de joindre les deux parties avant la mise en ligne de cet article, mais il n’a pas été possible d’entrer en contact avec elles.

Les allégations de Safia Nolin ont été faites quelques heures après que Maripier Morin eut partagé ses souhaits pour la prochaine année sur son compte Instagram, elle qui célébrait, ce 7 juillet, son 34e anniversaire de naissance.

«Cette année, je vais souhaiter voir plus de bienveillance, moins de grossophobie, de maigrophobie, de misogynie, d’homophobie et de racisme. Bref, moins de méchanceté en général. Moins d’animosité entre nous, incluant les réseaux sociaux. Plus de compassion, de bienveillance, d’écoute… Plus de variété ethnique dans notre télé et dans notre cinéma, plus de diversité corporelle dans les magasines et dans les campagnes publicitaires», avait notamment écrit l’animatrice.

La sortie de Safia Nolin s’inscrit dans une vague de dénonciations d’inconduites sexuelles ayant pris de l’ampleur au cours des derniers jours sur les réseaux sociaux. Un mouvement qui avait pour but à la base de dénoncer les gestes déplacés posés par certains tatoueurs montréalais, et qui fut relayé par la suite par plusieurs influenceurs.

Mercredi matin, la chanteuse a réuni ses stories sous la forme d’une publication plus officielle, demandant du même coup à ses abonnés de partager ses allégations.

Plusieurs personnalités québécoises ont répondu à l’appel en diffusant son message par l’entremise de leurs réseaux sociaux respectifs tout au long de la journée, certaines soulignant au passage qu’elles croyaient Safia Nolin.

«Pour ce que ça vaut, j’ai vu le bleu de Safia Nolin, il était pire que ce qu’on voit sur les photos et a pris vraiment longtemps avant de disparaître», a notamment allégué Stéphanie Boulay.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!