12 bons plans pour bien manger à Québec pendant le FEQ

Voici notre top 12 où manger avant ou après les spectacles du Festival de Québec!

Du 4 au 14 juillet, la ville de Québec vibre au son et au rythme du plus important festival musical extérieur au pays : le Festival d’été de Québec (FEQ), attirant des milliers de spectateurs d’ici et d’ailleurs. Où manger avant ou après les spectacles? Voici notre sélection de 12 comptoirs ou restos sympas, pour manger sur le pouce ou pour vous attabler en bonne compagnie.

Il Cuginettofoccacia express

À deux pas des scènes principales, l’avenue Cartier regorge d’adresses gourmandes. La petite dernière plonge ses visiteurs dans les rues de l’Italie. Comme son nom l’indique, le comptoir Il Cuginetto, qui signifie « le p’tit cousin » en italien, propose du « street food » à l’italienne avec un menu prêt-à-savourer et particulièrement typique autour de la foccaccia, à déguster au comptoir, à la new-yorkaise ou dans un parc à proximité. 1032, avenue Cartier.

<strong>Il Cuginetto</strong><strong> &ndash; </strong><strong>foccacia</strong><strong> express</strong>
Il Cuginettofoccacia express

Le Quarante 7 – une nouvelle identité

Envie d’un bon repas avant une longue soirée de spectacles? Bien connu depuis près d’un quart de siècle, le restaurant Le 47e Parallèle a fait peau neuve et invite à découvrir sa nouvelle identité, après quelques semaines de rénovations. Dorénavant appelé Le Quarante 7, le nouveau décor contemporain s’harmonise à sa cuisine créative et gastronomique. Coup de cœur pour les produits maritimes québécois qui tiennent la vedette tout l’été. 333, rue Jacques-Parizeau.

Patrizio & Co. – burrata maison et after FEQ

Il n’y a pas que la burrata maison qui s’éclate au Patrizio & Co.! Le sympathique bistro italien, qui propose un bar à burrata à personnaliser à sa guise, est aussi en mode festif ces jours-ci. Durant le Festival d’été, les soirées s’animent dès 23h avec différents DJ. En plus de la burrata, on y va aussi pour les polpettes, les pizzas et la sélection de vins nature. 575, Grande Allée Est, suite 200.

L’Atelier – cocktail festif

Envie de siroter un cocktail? Un arrêt à L’Atelier s’impose en fin de soirée. Ou pour l’apéro. C’est selon. La terrasse sur Grande-Allée (chauffée au besoin) est toujours pleine à craquer durant les chaudes soirées de juillet et l’ambiance est toujours au rendez-vous. L’impressionnante carte de cocktails se marie à un menu tout aussi varié, dont les incontournables tartares ou encore les entrées « cheat day » qui sont parfaites pour un appétit de fin de soirée. 624, Grande Allée Est, Québec.

La Scarpetta – pizza sur le pouce

À la course avant le premier spectacle? Vous avez quand même le temps de déguster une pizza de La Scarpetta. Le comptoir installé dans Les Halles Cartier fait le pari de la faire cuire en 90 secondes grâce à son four unique. Le plus : vous pouvez même décider des ingrédients et garnitures avec le bar à pizza. On aime! 1191, avenue Cartier.

Les recettes paumées – food truck gourmand

Vous êtes à la course et vous voulez être aux premières loges? Passez au Cœur du FEQ, à la place de l’Assemblée-Nationale, où les camions de cuisine de rue attendent les festivaliers pressés. L’accès est gratuit! Notre choix : Les Recettes paumées qui propose une décadente poutine au porc effiloché. Ou encore les tacos du El Gordito, le camion qui appartient également au jeune chef Étienne Nadeau. Place de l’Assemblée-Nationale.

Ciel bistro-bar – surplomber les Plaines

Vous n’avez pas votre laissez-passer, mais vous aimeriez vivre l’ambiance et voir la foule sur les Plaines? Attablez-vous au Ciel bistro-bar, le restaurant tournant du 28e étage du Concorde (mais n’oubliez pas de réserver à l’avance!). Vous aurez une vue imprenable sur les plaines d’Abraham, illuminées par les milliers de macarons scintillants, et sur la frénésie des alentours, tout en prenant le temps de déguster un bon repas en bonne compagnie. 1225, Cours du Général-de Montcalm.

Bar 1608 – du bar à la table

Après les spectacles, marchez jusqu’au mythique Château Frontenac et prenez place au bar 1608, qui propose son nouveau concept « du bar à la table ». Un rituel est proposé pour chaque cocktail sur la nouvelle carte imaginée par Maxime Ménard, chef-mixologue du Fairmont Le Château Frontenac.

Côté nourriture, le chef de l’année Stéphane Modat a renouvelé la carte en mettant toujours en valeur les ingrédients locaux, dont les fromages du Québec du Cellier à fromages du Château. Regroupant différents petits plats, cette carte met en appétit avant de passer à la table du restaurant Champlain, si votre appétit (et votre budget) le permet. 1, rue des Carrières.

Sardines – apéro et plus encore

Pour prendre l’apéro et se sustenter d’un souper pas compliqué avant de se diriger vers les scènes principales, faites un arrêt en gravissant la côte de Salaberry chez Sardines, qui est nouvellement installé au coin de la rue Saint-Jean. Le « petit frère » de la buvette Scott promet une ambiance décontractée et animée, où le houblon s’harmonise aux plats de charcuteries artisanales, au pain au levain et, évidemment, aux sardines. L’adresse est déjà courue des habitués du quartier! 1, rue Saint-Jean.

Pow! Ramen – nouilles réconfort

Décidément, la rue Saint-Jean grouille de nouveautés gourmandes à se mettre sous la dent. Une autre nouvelle enseigne qui fait plaisir aux résidents du faubourg Saint-Jean-Baptiste et aux nombreux festivaliers qui s’apprêtent à l’«envahir» dans les prochains jours est Pow! Ramen. Ce comptoir japonais de style new-yorkais et d’inspiration pop art revisite la célèbre et économique nouille ramen. 655, rue Saint-Jean.

elli – un nouveau cabaret resto

Juste à temps pour le FEQ, elli ouvre ses portes au public. Aménagée dans une partie du cabaret club Le Drague, la nouvelle adresse promet de rassembler les fêtards avec ses spectacles musicaux et de divertissement à compter de 23h. Pourquoi elli? Le nom découle d’une réflexion sur l’identité de genre, associant elle et il. Dans la cuisine, le chef Jean-Sébastien Mahé a élaboré un menu simple qui fait une belle place aux légumes de saison et aux charcuteries. Sans oublier le late snack pour emporter en fin de soirée. 815, rue Saint-Augustin.

La Cantina 10 – fiesta argentine

Bien manger à prix d’ami? C’est toujours la fête dans le local coloré de La Cantina 10, qui est récemment déménagée sur la branchée rue Saint-Jean. L’enseigne spécialisée dans la cuisine de l’Argentine propose huit différents empanadas à déguster sur place ou à emporter.

679, rue Saint-Jean.