«Emily in Paris» : le restaurant de Gabriel jouit d'une nouvelle popularité

Renommé Les deux compères dans «Emily in Paris», le restaurant Terra Nera attire les curieux avec le succès de la série Netflix.
Le restaurant de Gabriel «Les deux compères» dans la série «Emily in Paris», qui caracole en tête des visionnages sur Netflix depuis sa mise en ligne 2 octobre.
Le restaurant de Gabriel «Les deux compères» dans la série «Emily in Paris», qui caracole en tête des visionnages sur Netflix depuis sa mise en ligne 2 octobre.

SÉRIES - À deux pas du Panthéon dans le 5e arrondissement de Paris, le restaurant à la devanture rouge Terra Nera que l’on connaît sous l’appellation Les deux compères dans “Emily in Paris”, voit les clients défiler. Depuis la sortie de la série sur Netflix le 2 octobre, le restaurant de la capitale est victime de son succès.

La série de Darren Star raconte l’histoire d’Emily, une jeune Américaine de Chicago mutée soudainement à Paris. Elle sympathisera rapidement avec son voisin, Gabriel, joué par l’acteur français Lucas Bravo. Ce dernier est le chef d’un restaurant typiquement français rebaptisé “Les deux compères” pour la série. Un décor qui revient très souvent dans l’intrigue.

View this post on Instagram

#emilyinparis

A post shared by EmilyinParis (@terra_nera) on

Dans la réalité, le lieu est un restaurant italien nommé Terra Nera. L’établissement propose antipastis, pâtes, escalopes à la milanaise, poisson de Sicile... Et selon l’interview des gérants par Le Figaro ce lundi, le lieu est pris d’assaut depuis la diffusion de la série du créateur de “Sex and the City”.

Pour les deux propriétaires, Valerio et Yohann, l’aventure “Emily in Paris” a débuté en juillet 2019, lorsque la production les contacte pour leur soumettre le projet. Le lieu a été choisi en priorité. “Ils l’ont choisi avant l’immeuble où vit le personnage d’Emily, situé sur la même place”, raconte Valerio. Le tournage de la série a duré de fin août à fin octobre avec pas moins de 150 personnes sur place, apprend-on dans Le Figaro.

Un restaurant pris d’assaut au bon moment

“Nous commençons seulement à voir les retombées cette semaine”, expliquent ceux qui dirigent l’établissement depuis 42 ans.

Les deux professionnels espèrent que cet effet Netflix pourra compenser le manque à gagner causé par la crise sanitaire. “Nous avons perdu trois mois entre mars et juin. Nous sommes aujourd’hui à une perte de 30% de chiffre d’affaires par rapport à l’année dernière”, déplore Valerio au Figaro.

Les deux gérants du restaurant généralement fréquenté par des personnalités du Sénat espèrent que la série leur permettra de séduire une clientèle plus jeune. “Le hasard a voulu qu’un autre de nos habitués, Daniel Bravo, ancien joueur de football, soit le père de l’acteur de la série, Lucas Bravo”, sourit-il.

Un nouveau plat à la carte, en hommage à Emily

Clin d’œil à cette nouvelle popularité made in Netflix, les propriétaires du Terra Nera proposent désormais un nouveau “menu Emily” autour d’un plat inédit: le “Tagliata di manzo Emily”, un filet de boeuf en tranches, accompagné de roquette, copeaux de parmesan et sauce au vinaigre de Modène.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.