BIEN-ÊTRE
24/07/2019 12:19 EDT

Replongez en 1984 avec ce maillot «olympien»

Sylvie Bernier et Émilie Heymans s'associent pour la bonne cause.

Archives PC/AOC
Sylvie Bernier aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984

Deux des plus célèbres plongeuses canadiennes, Sylvie Bernier et Émilie Heymans, ont créé un maillot de bain «olympique» à l’effigie de celui porté par Sylvie Bernier lors des Jeux olympiques de 1984. Pour chaque vente, 20 $ seront remis au Fonds Raphaël-Bernier qui finance une partie du programme «Nager pour survivre», une formation qui enseigne aux enfants comment éviter la noyade. 

Le programme créé par la Société de sauvetage du Québec vise à apprendre les techniques essentielles pour survivre lors d’une chute en eau profonde. Offert aux jeunes âgés de 8 ans et plus, le programme comporte 3 séances d’une durée d’une heure chacune visant à enseigner les trois habiletés de base soit: s’orienter à la surface de l’eau, se maintenir et repérer un endroit sécuritaire ainsi que nager vers un endroit sécuritaire. Trois séances théoriques d’une durée de quinze minutes portant sur la sécurité aquatique sont aussi données. 

Sylvie Bernier est d’ailleurs marraine d’honneur de ce programme, une cause qui lui est particulièrement importante. 

Courtoisie
Le maillot de bain créé par les deux plongeuses canadiennes.

Touchée de près

Pour Sylvie Bernier, championne olympique des Jeux de 1984 à Los Angeles et unique Canadienne médaillée d’or en plongeon, la prévention de la noyade est une cause qui lui tient à coeur. 

C’est à la suite du décès de son neveu, Raphaël, survenu le 24 juillet 2002 lors d’une balade en canot en Gaspésie, que la plongeuse s’est impliquée à la Société de sauvetage du Québec afin de mieux faire connaître le programme «Nager pour survivre». L’implication de Sylvie Bernier a permis à 14 000 enfants de suivre la formation.  

L’ancienne plongeuse olympique recommande aussi de s’assurer que les entreprises qui offrent des activités en eau vive aient la certification «Qualité sécurité» de l’organisme Aventure écotourisme Québec. Cette certification assure que les guides soient formés adéquatement pour diriger des activités nautiques.  

En cette semaine de la prévention de la noyade, rappelons que la Société de sauvetage du Québec a recensé jusqu’à aujourd’hui 37 décès pour l’été 2019. Et que 66% des noyades surviennent entre mai et septembre, selon le rapport sur la noyade 2019 de la Société de sauvetage du Québec. 

Pour plus de détails ou pour vous procurer le maillot vintage, cliquez ici.

DANS LA LUMIÈRE: Le long chemin de Sylvie Bernier pour réapprendre à plonger.