NOUVELLES
13/08/2020 07:33 EDT

Rentrée scolaire et COVID-19: que font les autres provinces?

Les directives sur les masques varient beaucoup d'une province à l'autre.

djedzura via Getty Images
Le retour à l'école ne sera pas partout pareil pour les élèves canadiens.

Des protocoles sont en cours d’élaboration dans tout le pays pour renvoyer en toute sécurité les élèves à l’école à l’automne alors que la pandémie de COVID-19 n’est pas terminée.

Voici un aperçu de ce que les différentes provinces ont déclaré au sujet du retour des enfants en classe.

COLOMBIE-BRITANNIQUE

La Colombie-Britannique a présenté son plan pour la reprise des études dans les «groupes d’apprentissage» cet automne. Les districts scolaires doivent publier les derniers détails de la rentrée scolaire avant le 26 août.

Retour en classe: Les écoles devaient initialement accueillir les étudiants à temps plein le 8 septembre, mais la province a annoncé qu’elle repoussait la date de la rentrée de deux jours au 10 septembre.

Groupes: Les élèves seront répartis en groupes d’apprentissage pour réduire le nombre de personnes avec lesquelles ils entreront en contact. Pour les élèves du primaire, les groupes ne compteront pas plus de 60 personnes. Les groupes du secondaire seront plafonnés à 120.

Distance physique: Les élèves et le personnel n’ont pas besoin de maintenir une distance physique au sein de leur groupe d’apprentissage, mais les contacts doivent être minimisés. En dehors du groupe, une distanciation physique est requise. Les élèves devraient être plus espacés dans les salles de classe.

Masques: Les élèves et le personnel ne seront pas tenus de porter des masques dans les écoles, mais la province affirme que c’est un «choix personnel». L’hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, la Dre Bonnie Henry, recommande que des masques non médicaux soient portés par les adultes et les élèves plus âgés dans les endroits où la distanciation physique est impossible, comme dans les couloirs et dans les autobus.

Nouvelles routines: La province exhorte les écoles à échelonner les périodes de récréation, de repas et de transition entre les classes et à emmener les élèves à l’extérieur lorsque c’est possible.

Transport: Les élèves du secondaire sont invités à porter des masques dans les bus. Ils se verront attribuer des sièges et une barrière transparente peut être utilisée pour séparer le conducteur.

―-

ALBERTA

La province prévoit de rouvrir entièrement les écoles de la maternelle à la 12e année cet automne. Les mesures seront renforcées en cas d’épidémie et la taille des classes pourrait être réduite à 20.

Retour en classe: Le retour s’effectuera avec des mesures de sécurité supplémentaires, mais la province affirme qu’il existe des programmes pour soutenir l’apprentissage à distance.

Groupes: Les écoles doivent classer les élèves en cohortes par classe lorsque cela est possible afin de minimiser les contacts avec les autres.

Distance physique: La distance physique est recommandée lorsque cela est possible. Les pièces doivent être réorganisées pour augmenter l’espace entre les bureaux.

Masques: Les masques seront obligatoires pour le personnel et de nombreux élèves dans certains milieux scolaires. Les élèves de la 4e à la 12e année doivent porter des masques dans tous les espaces communs, comme les couloirs et les autobus. Le personnel est tenu de porter des masques chaque fois que la distance physique ne peut être maintenue. L’utilisation du masque sera facultative pour les enfants de la maternelle à la 3e année. Le gouvernement a déclaré que tous les élèves et le personnel recevront deux masques réutilisables.

Transport: Les parents sont priés d’amener leurs enfants à l’école s’ils le peuvent. Les élèves qui prennent le bus s’assoient tous les jours au même siège.

Nouvelles routines: Il est conseillé aux écoles d’envisager une «politique de non-partage», chaque élève apportant ses propres fournitures. Les horaires des cours, des diners et des récréations seront décalés.

alvarez via Getty Images
En Alberta, le partage des fournitures scolaires et autres objets sera fortement déconseillé.

SASKATCHEWAN

La Saskatchewan a dévoilé pour la première fois un ensemble de lignes directrices pour la rentrée scolaire en juin, mais a publié plus de détails le 4 août.

Retour en classe: Les élèves retourneront en classe dès le 1er septembre.

Groupes: Les groupes d’étudiants et de membres du personnel qui leur sont assignés doivent rester ensemble tout au long de la journée et essayer de ne pas se mêler à d’autres groupes. Les écoles devraient viser à minimiser le nombre d’enseignants différents qui interagissent avec les élèves tout au long de la journée.

Distanciation physique: Les fonctionnaires disent que le maintien de la distance physique est «moins pratique» pour les jeunes enfants et que l’accent devrait être mis sur la limitation des contacts physiques. Les responsables suggèrent de limiter les câlins et de tenir les mains. Les écoles doivent également avoir des zones de quarantaine dédiées où les élèves symptomatiques peuvent se rendre avant d’être pris en charge par les parents.

Masques: La province dit que c’est aux conseils scolaires de décider de rendre les masques obligatoires ou non pour les élèves et le personnel. Le médecin hygiéniste en chef conseille aux élèves de la 4e à la 12e année de les porter dans les endroits achalandés comme les couloirs et les autobus.

Transport: Les parents doivent emmener leurs enfants à l’école lorsque cela est possible, et les parents doivent attendre les enfants à l’extérieur. Les élèves utilisant le transport scolaire se verront attribuer des sièges et une cloison peut être utilisée pour séparer le conducteur.

Nouvelles routines: Les heures de début, la récréation, le diner et les transitions de classe peuvent être décalés pour faciliter la distance physique. Les écoles devraient réorganiser leurs salles de classe pour espacer les élèves. Les élèves et le personnel sont priés d’apporter du désinfectant pour les mains.

―-

MANITOBA

Le gouvernement du Manitoba dit que la plupart des élèves doivent être de retour en classe le 8 septembre avec de nouvelles directives pour réduire le risque de propagation de la COVID-19.

Retour en classe: Tous les élèves de la maternelle à la 8e année doivent suivre un enseignement en classe cinq jours par semaine. Les élèves du secondaire seront également en classe à plein temps, sauf dans les écoles où l’espace est insuffisant pour la distanciation physique, auquel cas il y aura quelques jours d’apprentissage à distance.

Groupes: Lorsque la distanciation physique n’est pas possible, les élèves devront être organisés en cohortes ne dépassant pas 75 et minimiser les contacts avec les autres. Dans ces cas, il doit y avoir au moins un mètre entre leurs bureaux.

Distance physique: La province indique que les élèves sont tenus de maintenir une distance de deux mètres le plus souvent possible. Lorsque ce n’est pas possible, des barrières physiques peuvent être une option. Les espaces doivent être aménagés pour encourager la séparation.

Masques: Les masques ne sont pas obligatoires pour les étudiants ou le personnel.

Transport: Les autobus circuleront à capacité réduite et les parents seront invités à transporter leurs enfants à l’école s’ils le peuvent.

Nouvelles routines: Le déjeuner et la récréation doivent être échelonnés pour minimiser la congestion, et dans de nombreux cas, les enseignants changeront de salle de classe au lieu des élèves.

―-

ONTARIO

Les élèves de l’Ontario seront de retour en classe en septembre, mais leurs horaires et la taille des classes peuvent varier selon l’endroit où ils vivent.

Retour en classe: Les élèves du primaire et de nombreuses écoles secondaires seront à l’école cinq jours par semaine dans des classes de taille habituelle. Cependant, les élèves du secondaire de deux douzaines de conseils scolaires qui présentent un risque plus élevé ne se présenteront en classe que la moitié du temps et passeront le reste de la semaine à travailler sur un «travail indépendant lié au programme d’études». Les parents auront également la possibilité de garder leurs enfants à la maison, et les conseils scolaires doivent proposer des options d’apprentissage à distance.

Groupes: Pour les élèves du secondaire des districts à haut risque, la taille des classes sera plafonnée à 15. Pendant ce temps, les élèves du primaire seront regroupés en cohortes et leur exposition à différents enseignants sera limitée.

Distanciation physique: Alors que le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a déclaré que l’objectif était de maintenir les élèves à un mètre les uns des autres, un document d’orientation dit seulement que les écoles devraient promouvoir «autant de distanciation que possible».

Masques: Les masques seront obligatoires pour les élèves de la 4e à la 12e année, et seront fortement encouragés pour les plus jeunes lorsqu’ils se trouvent dans les aires communes intérieures. Le personnel devra porter des masques.

Transport: Certains conseils scolaires peuvent avoir plus d’un élève assigné à un siège. Lorsque la distanciation physique n’est pas possible, les masques seront obligatoires pour les élèves de la 4e à la 12e année, et les élèves plus jeunes seront encouragés, mais pas obligés de faire de même.

Nouvelles routines: Les élèves de certains districts devront s’inscrire à l’avance pour une scolarité en personne. Certaines écoles peuvent limiter ou même interdire les visiteurs, y compris les parents. Des pauses seront prévues pour permettre aux élèves de se laver les mains.

―-

QUÉBEC

Tous les élèves du primaire et du secondaire du Québec devront assister aux cours en septembre, à moins qu’ils n’aient une note du médecin indiquant qu’ils sont à haut risque de complications dû à la COVID-19 ou qu’ils vivent avec une personne à risque. Ces élèves seront autorisés à étudier à distance.

Jacques Boissinot/La Presse canadienne
Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge a présenté lundi son plan pour le retour en classe, mais des questions subsistent.

Retour en classe: La fréquentation des classes est obligatoire pour les élèves du primaire et du secondaire.

Pour les élèves de 4e et de 5e secondaire, les écoles ont la possibilité d’alterner les horaires où les élèves fréquentent l’école un jour sur deux - lorsque les écoles ne peuvent pas maintenir des bulles de classe stables. Les élèves 4e et de 5e secondaire sont encouragés à assister aux cours autant que possible.

Groupes: Chaque classe sera sa propre bulle et les élèves ne seront pas tenus de maintenir une distance de deux mètres avec leurs camarades de classe.

Distance physique: Les élèves devront se tenir à une distance de deux mètres de tout le personnel de l’école, ainsi que de tous les autres élèves en dehors de leur bulle de classe. Il n’y a aucune exigence de distance physique pour les enfants ou les enseignants du préscolaire.

Masques: Tous les élèves de 5e année et plus - ainsi que tout le personnel de l’école - doivent porter un masque à l’intérieur de toutes les parties communes de l’école à l’exception de la salle de classe. Les masques peuvent également être retirés lorsque les élèves mangent.

Transport: Pas plus de 48 élèves seront autorisés dans un autobus scolaire, avec au maximum deux élèves assis sur le même banc. Les élèves des écoles maternelles et élémentaires sont fortement encouragés à porter des masques, tandis que les élèves plus âgés sont tenus de les porter.

Nouvelles routines: À la rentrée, les enseignants passeront d’une classe à l’autre, mais les élèves resteront à la même place.

Plans de secours: En cas d’éclosion dans une classe, toute la bulle de la classe sera renvoyée à la maison pour poursuivre les études à distance. Les autorités élaborent également un protocole d’urgence en cas de deuxième vague pour s’assurer que l’enseignement se poursuit en ligne si des écoles entières sont à nouveau contraintes de fermer. Les idées incluent la distribution rapide de tablettes ou d’ordinateurs portables aux élèves qui en ont besoin et la mise en place d’une plate-forme numérique pour poursuivre les cours et maintenir la communication.

―-

NOUVEAU-BRUNSWICK

La province a défini un ensemble d’exigences que les écoles doivent respecter dans l’élaboration de leurs plans pour l’automne.

Retour en classe: Les élèves de la maternelle à la 8e année doivent fréquenter l’école à plein temps, tandis que pour ceux de la 9e à la 12e année, les enseignants doivent utiliser une combinaison d’enseignement en classe et à distance. Les cours à domicile peuvent inclure l’apprentissage en ligne, des projets guidés et une éducation expérientielle.

Groupes: De la maternelle à la 2e année, la taille des groupes sera réduite à environ 15, dans la mesure du possible. La taille des groupes devrait également être réduite pour les élèves de la 3e à la 5e année. Les élèves de la 9e à la 12e année ne seront pas regroupés en raison de leur horaire et de leurs options de cours.

Distance physique: Les élèves des classes de la 9e à la 12e année doivent maintenir une distance d’un mètre, tandis qu’une distance de deux mètres est recommandée dans les aires communes à tous les niveaux.

Masques: On ne sait pas où se situe la province concernant les masques.

Transport: La province dit qu’elle travaille avec les districts scolaires pour élaborer des plans de transport. Les horaires de prise en charge et de retour peuvent être décalés.

Nouvelles routines: Les arrivées, les pauses et les déjeuners doivent être échelonnés. L’accès du public aux bâtiments scolaires sera limité et les étudiants, le personnel et les visiteurs pourront également être soumis à un contrôle. Les élèves du secondaire devront avoir leur propre ordinateur portable ou appareil similaire, et certaines subventions seront disponibles.

―-

ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

Les écoles de l’île se préparent à accueillir tous les élèves de nouveau en classe, tout en élaborant des plans pour les études à distance si nécessaire.

Retour en classe: Les écoles doivent rouvrir pour les enseignants et le personnel le 1er septembre et pour les étudiants le 8 septembre.

Groupes: Les élèves seront organisés en cohortes lorsque cela est possible et limiteront leur exposition aux autres.

Distanciation physique: Les élèves apprendront l’importance de la distance physique. Du personnel enseignant ainsi que du personnel de nettoyage supplémentaire pourraient être embauchés. Les écoles sont également invitées à réduire autant que possible la taille des classes, à reconfigurer les salles de classe et à utiliser des espaces tels que les bibliothèques et les autres types de salles.

Halfpoint via Getty Images
À l'Île-du-Prince-Édouard, le port du masque est «fortement recommandé» pour les élèves du secondaire, mais pas obligatoire.

Masques: La province affirme qu’il est «fortement recommandé» que tous les membres du personnel et les élèves de la 7e à la 12e année portent des masques lorsque la distance physique ne peut être maintenue. Les élèves de la maternelle à la 6e année peuvent porter des masques lorsque la distance physique est impossible. Il est fortement recommandé au personnel qui interagit avec des enfants ayant des besoins médicaux complexes de porter des écrans faciaux et des gants.

Transport: Les parents sont priés d’emmener leurs enfants à l’école dans la mesure du possible. Pour réduire le nombre de passagers à bord des autobus, les écoles peuvent ajouter des véhicules et des itinéraires ou mettre en œuvre des programmes pour favoriser la marche à l’école. Il est fortement recommandé à tous les élèves et conducteurs de porter des masques dans le bus.

Nouvelles routines: Les autorités éducatives sont en train de réviser les programmes de cette année scolaire afin de combler les lacunes d’apprentissage causées par le récent confinement. Les écoles décaleront les horaires pour minimiser la congestion. Le programme provincial d’alimentation scolaire continuera l’année prochaine conformément aux précautions de santé publique. Les élèves du primaire resteront dans leurs salles de classe pour le diner.

―-

NOUVELLE-ÉCOSSE

Le ministre de l’Éducation Zach Churchill a déclaré que l’objectif de la province est que les écoles reviennent à 100% de leur capacité à l’automne, mais son plan comprend des mesures pour faire face à l’apparition possible d’une deuxième vague de COVID-19.

Retour en classe: La province vise à ce que tous les élèves du primaire et du secondaire soient en classe d’ici le 8 septembre.

Groupes: Les élèves seront invités à rester en cohortes.

Distance physique: Les élèves et le personnel seront encouragés à maintenir une distance de deux mètres dans la mesure du possible. Les locaux seront réorganisés pour augmenter l’espace entre les bureaux.

Masques: Les masques ne sont pas obligatoires dans les salles de classe, mais les élèves et le personnel peuvent choisir de les porter. Bien qu’il soit recommandé d’apporter son propre masque, des masques seront fournis à ceux qui n’en ont pas. Le personnel et les élèves de la 10e à la 12e année doivent porter des masques lorsque la distance physique est compliquée.

Transport: Les élèves qui prennent l’autobus scolaire devront porter des couvre-visages.

Nouvelles routines: Seuls les élèves et le personnel seront autorisés à entrer dans les bâtiments scolaires. Lorsque cela est possible, les enseignants devront déplacer leurs classes à l’extérieur. Les élèves devront apporter leurs propres ordinateurs à l’école, et la province dit qu’elle a acquis 14 000 appareils supplémentaires pour ceux qui ont un accès limité à la technologie.

Plans de secours: Si une épidémie de COVID-19 se produit pendant l’année scolaire, les écoles passeront à un modèle d’apprentissage mixte avec des classes plus petites et un apprentissage à domicile pour les élèves plus âgés.

―-

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

Le plan de retour à l’école de la province vise à maximiser l’assiduité en classe avec l’option d’un retour à l’apprentissage à distance si le risque relié au coronavirus augmente.

Retour en classe: Le plan de la province décrit trois scénarios - l’enseignement en classe, l’apprentissage à distance ou une combinaison des deux, selon le risque dans une communauté particulière.

Groupes: La cohorte par classe est recommandée lorsque cela est possible, mais les horaires des élèves ne doivent pas être perturbés pour prendre en charge des groupes plus petits.

Distance physique: Les écoles devraient viser à créer une distance de deux mètres entre les bureaux, ou autant de distance que possible. Cependant, les autorités provinciales affirment que ces précautions ne devraient pas interférer avec la routine quotidienne de l’école et que l’emphase sur la distance physique ne doit pas être exagérée, car elle n’est pas pratique et peut causer des dommages psychologiques.

Masques: La province ne recommande pas les masques pour les enfants, mais affirme que leur utilisation ne devrait pas être «stigmatisée» pour ceux qui choisissent de les porter. Le personnel ne sera pas obligé de porter des masques si une distanciation physique est possible.

Transport: Il appartiendra aux districts scolaires de déterminer leurs opérations de transport, en tenant compte des précautions telles que l’attribution des sièges et la séparation du conducteur avec un séparateur physique.

Nouvelles routines: Tous les étudiants doivent apporter leurs propres fournitures conformément à une politique de «non-partage».

Plans de secours: En cas de transmission modérée à généralisée de la COVID-19, les districts scolaires passeront à l’apprentissage en ligne. La fréquentation en classe doit être limitée à environ 50% lorsque le risque relié à la COVID-19 dans une communauté est considéré comme faible à modéré. Terre-Neuve-et-Labrador dit qu’elle dépensera 20 millions de dollars pour acheter des ordinateurs portables pour les enseignants et les élèves de la 7e à la 12e année afin d’appuyer l’apprentissage à distance.

―-

YUKON

Le gouvernement territorial indique qu’il prépare des plans pour la prochaine année scolaire qui incluent une flexibilité autour du nombre d’élèves dans les classes s’il y a une deuxième vague de COVID-19 ou un risque accru de transmission. Il indique que chaque école déterminera comment elle ajustera ses opérations pour se conformer à ces directives, et que les directeurs et le personnel des écoles devraient partager ces informations avant septembre.

Retour en classe: Les plans préliminaires indiquent que dans les communautés rurales, tous les élèves retourneront à l’école à temps plein. À Whitehorse, cependant, les enfants de la maternelle à la 9e année retourneront à l’enseignement à temps plein à l’école, tandis que les élèves de la 10e à la 12e année passeront la moitié de leur journée en classe et le reste sera consacré à l’apprentissage à distance.

Groupes: La taille des classes peut être plus petite pour répondre aux règles de sécurité.

Masques: Le port de masques est un choix personnel.

Transport: Les trajets des autobus scolaires et les horaires seront affichés sur le site Web du territoire.

Nouvelles routines: Les changements d’horaire peuvent signifier que certains élèves n’auront pas leur professeur régulier ou les mêmes camarades de classe. Les programmes de repas scolaires peuvent être adaptés avec de nouvelles mesures de sécurité.

Plans de secours: Le territoire a défini un éventail d’options si le risque pour la communauté augmente, allant de la rotation des horaires à la suspension de l’apprentissage en personne.

―-

TERRITOIRES DU NORD-OUEST

Toutes les écoles ont proposé de rouvrir leurs portes cet automne. Le territoire affirme que les autorités éducatives adoptent une approche flexible dans leur planification pour tenir compte d’une éventuelle deuxième vague de COVID-19 à l’automne.

Retour en classe: Bien que les plans varient d’une école à l’autre, le territoire offrira des cours en personne dans la mesure du possible, tout en s’assurant que d’autres options sont disponibles.

Groupes: Les élèves de la maternelle à la 6e année seront dans des «bulles» de classe et n’auront pas à pratiquer la distanciation physique au sein de ces groupes.

Distance physique: De la 7e à la 9e année, on demande aux élèves de se tenir à une distance d’un mètre les uns des autres et de deux mètres du personnel. On demande aux élèves de la 10e à la 12e année de prévoir deux mètres de distance par rapport à leurs pairs et à leurs instructeurs.

Masques: Les élèves de tous âges peuvent être tenus de porter des masques dans des situations où la distance physique ne peut être pratiquée, comme se déplacer dans les couloirs.

Transport: Les horaires des bus peuvent être modifiés et tous les passagers devront porter des masques.

Nouvelles routines: Plus de temps sera consacré à l’apprentissage à l’extérieur. Les heures et les horaires scolaires peuvent également être différents. Les étudiants sont invités à étiqueter les objets personnels et à ne pas les partager.

Plans de secours: Le territoire indique que les écoles se préparent à passer de l’apprentissage en personne, à l’apprentissage à distance et à l’apprentissage mixte dans un bref délai en cas de transmission active du coronavirus.

―-

NUNAVUT

Le territoire a publié un plan en quatre étapes pour la réouverture des écoles basé sur le risque de transmission dans une communauté.

Retour en classe: Aucun cas de COVID-19 n’a été signalé au Nunavut, donc toutes les écoles sont prêtes à rouvrir cet automne avec des mesures d’hygiène améliorées.

Groupes: Il est recommandé aux écoles de regrouper les élèves par classe et de limiter le plus possible les contacts entre les groupes.

Distance physique: Les exigences en matière de distance dépendront du stade auquel se trouve la communauté.

Masques: Dans la plupart des cas, l’utilisation de masques n’est pas recommandée pour les enfants. S’il y a des exceptions, les parents seront avisés et des masques seront fournis.

Transport: Dans l’état actuel des choses, les horaires des bus sont inchangés. Les élèves de plus de 13 ans peuvent être tenus de porter des masques.

Nouvelles routines: Les activités de groupe seront limitées. Les étudiants ne seront pas autorisés à partager de la nourriture dans les salles à manger.

Plans de secours: Le territoire indique que la fréquentation scolaire pourrait être à temps partiel si des cas de COVID-19 sont détectés. Toutes les écoles seraient fermées s’il y avait transmission communautaire.