NOUVELLES
10/06/2020 11:01 EDT

La tenue des cérémonies de remise de diplômes réclamée par des pédiatres

«Les jeunes ont besoin de voir leurs enseignants, leur direction d’école, leurs camarades de classe, en sachant qu’ils seront tous ensemble pour une dernière fois.»

baona via Getty Images

La Société canadienne de pédiatrie demande aux ministères de l’Éducation des provinces et territoires de permettre aux finissants de recevoir leur diplôme en personne afin de les aider à tourner la page après une fin d’année scolaire éprouvante.

L’association de pédiatres déplore que les jeunes qui passent à une nouvelle étape de leur cheminement scolaire ou qui s’apprêtent à entrer sur le marché du travail seront privés des célébrations qui accompagnent habituellement cette période transitoire.

Dans un communiqué publié mercredi, la SCP encourage les gouvernements ainsi que les conseils et commissions scolaires de permettre aux établissements, aux enseignants et aux parents de collaborer pour “trouver des solutions créatives” et offrir une certaine flexibilité pour la tenue de cérémonies de remise de diplômes dans le respect des consignes de distanciation physique.

“Les jeunes ont besoin de voir leurs enseignants, leur direction d’école, leurs camarades de classe, en sachant qu’ils seront tous ensemble pour une dernière fois”, explique la docteure Korczak, présidente du groupe de travail sur la santé mentale de la SCP.

En raison du confinement, de nombreux élèves n’ont pas bénéficié l’accompagnement habituel pour préparer la prochaine rentrée et visiter leur nouvelle école, souligne églaement la SCP, qui représente plus de 3600 professionnels intervenant auprès d’enfants et d’adolescents au pays.

De nombreuses cérémonies de remise des diplômes en personne ont été annulées, repoussées ou transposées en ligne, ce qui laisse peu d’occasions aux jeunes pour dire au revoir à leurs camarades de classe et être félicités pour leur réussite.

“Les jeunes ne pourront pas anticiper le mois de septembre s’ils ne sont pas prêts au changement, s’ils ont l’impression de n’avoir jamais vraiment quitté leur ancienne école à cause de l’arrêt brusque de leurs activités scolaires”, fait valoir la docteure Korczak.

Certaines provinces ont assoupli les restrictions à cet effet, comme la Nouvelle-Écosse qui autorise les festivités sous une formule de “service au volant” et le Québec qui permettra aux finissants du primaire et du secondaire de retourner à l’école une dernière journée afin de prendre des photos officielles et faire signer leur album.

À VOIR: des activités sans contact pour l’été 2020

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!