POLITIQUE
08/09/2019 16:22 EDT

Réjean Hébert devient officiellement candidat libéral

M. Hébert a été confirmé par acclamation dans la circonscription de Longueuil—Saint-Hubert dimanche, puisque son seul adversaire déclaré, Éric Beaulieu, s’était rallié à sa candidature plus tôt cette semaine.

Mathieu Belanger / Reuters
Photo d'archives

LONGUEUIL, Qc — L’ex-ministre péquiste Réjean Hébert a été officiellement désigné comme candidat libéral dans la circonscription de Longueuil—Saint-Hubert dimanche, en vue de l’élection fédérale du 21 octobre.

M. Hébert a été confirmé par acclamation puisque son seul adversaire déclaré, le conseiller municipal Éric Beaulieu, s’était rallié à sa candidature plus tôt cette semaine.

Présentement doyen de l’École de santé publique de l’Université de Montréal, M. Hébert avait occupé le poste de ministre de la Santé et des Services sociaux sous le gouvernement de Pauline Marois.

«Mon parcours illustre bien mon profond désir de contribuer au développement social, environnemental et économique d’un Québec et d’un Canada fort», a-t-il déclaré dans un communiqué du Parti libéral transmis dimanche.

Lorsqu’il avait d’abord annoncé son intention de faire le saut en politique fédérale, cet été, le médecin-gériatre avait dit vouloir défendre des dossiers qui lui tiennent à coeur en matière de santé, comme les soins à domicile, la prévention des maladies chroniques et l’impact des changements climatiques sur la santé des citoyens.

La course dans Longueuil-Saint-Hubert risque d’attirer l’attention dans les prochaines semaines. M. Hébert affrontera le député sortant, Pierre Nantel, qui se présente pour les verts, ainsi que le bloquiste Denis Trudel et le conservateur Patrick Clune.

À VOIR AUSSI: Sylvie Fréchette sera candidate du Parti conservateur