Coronavirus, Zika, vaccins: les recommandations pour les destinations voyages les plus populaires

Entre la COVID-19, la polio et la diarrhée du voyageur, notre carte interactive vous donne toute l'info en un coup d'oeil.
Qui ne rêve pas d'une plage exotique à ce temps-ci de l'année?
Qui ne rêve pas d'une plage exotique à ce temps-ci de l'année?

Que ce soit pour aller s’étendre sur une plage pour fuir l’hiver ou pour préparer les vacances estivales en famille, plusieurs Québécois ont la tête au voyage ces jours-ci. Mais avant de prendre la poudre d’escampette, assurez-vous de vérifier que vous avez reçu toutes les immunisations nécessaires en fonction de votre destination!

Le HuffPost Québec a créé la carte interactive ci-dessous pour vous aider à vérifier en un clin d’oeil quels vaccins sont recommandés par le gouvernement du Canada pour certaines des destinations les plus prisées des voyageurs québécois.

Les informations sont à jour au moment de publier cet article, mais assurez-vous de consulter le portail Voyage et tourisme du gouvernement fédéral avant votre départ pour les recommandations et mises en garde les plus récentes.

Dernière mise à jour: 11 mars 2020

*Pour certaines régions

Coronavirus COVID-19

Avant votre départ,vérifiez si votre destination est touchée par la maladie à coronavirus (COVID-19). Au moment de publier cet article, les pays suivants sont touchés par des avis de santé aux voyageurs:

  • Chine
  • Corée du sud
  • Hong Kong
  • Iran
  • Italie du Nord
  • Japon
  • Singapour

Pénurie de vaccin contre la fièvre jaune

Si vous comptez visiter un pays où la fièvre jaune est endémique - comme c’est le cas dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique du Sud -, assurez-vous de contacter une clinique santé-voyage plusieurs semaines avant votre départ.

Le Canada vit présentement une importante pénurie de vaccins contre la fièvre jaune, et il peut être difficile d’obtenir un rendez-vous. Vérifiez également si la personne qui administre le vaccin vous donne la dose complète - qui vous protègera toute la vie - ou une dose fractionnée, qui n’est efficace que pendant un an. En raison de la pénurie, de plus en plus de cliniques n’offrent que la dose fractionnée.

Gardez avec vous votre preuve de vaccination lorsque vous voyagez. Si vous avez visité des pays où il y a un risque de fièvre jaune, il est possible que votre preuve de vaccination soit exigée lors de votre entrée dans d’autres pays ou de votre retour au Canada.

Rougeole

Le nombre de cas de rougeole a augmenté dans le monde entier ces dernières années. Toute personne qui n’est pas protégée contre la rougeole risque d’en être infectée lorsqu’elle voyage.

Assurez-vous donc d’avoir reçu toutes les doses nécessaires de ce vaccin, qui fait partie du calendrier des immunisations systématiques au Québec.

Vaccin contre la grippe

Le gouvernement du Canada recommande désormais à tous les voyageurs de se faire vacciner contre la grippe saisonnière, peu importe leur destination.

«La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l’hémisphère Nord, d’avril à octobre dans l’hémisphère Sud et elle dure toute l’année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d’une personne à l’autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe», peut-on lire sur le portail gouvernemental.

Zika

Plusieurs pays sont toujours en proie à une épidémie de virus Zika, une infection qui peut poser de graves anomalies congénitales chez les bébés.

Agata da Silva, deux ans, est née avec une microcéphalie causée par une infection à virus Zika.
Agata da Silva, deux ans, est née avec une microcéphalie causée par une infection à virus Zika.
Les femmes enceintes et celles qui souhaitent le devenir au cours des deux prochains mois devraient s’abstenir de visiter des pays où l’épidémie sévit.

Les hommes qui visitent un pays où le virus Zika est présent devraient quant à eux s’abstenir de relations sexuelles ou utiliser des préservatifs pendant une période de six mois après leur retour ou pendant toute la durée de la grossesse de leur partenaire.

Paludisme

Le paludisme, mieux connu au Québec sous le nom de malaria, est une maladie potentiellement mortelle qui se transmet par la piqûre d’un moustique infecté. S’il n’existe aucun vaccin pour s’en protéger, votre médecin pourrait vous prescrire des antipaludéens si votre itinéraire comporte des risques importants.

Il est recommandé de visiter une clinique santé-voyage six semaines avant votre départ.

Peu importe votre destination, il est avisé de se protéger contre les moustiques, qui peuvent transmettre plusieurs maladies comme (entre autres!) la chikungunya, la dengue, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre jaune, la filiarose lymphatique, la leishmaniose, l’onchocercose, le paludisme, la trypanosomiase africaine et le virus du Nil occidental.

N’oubliez pas l’eau!

Les glaçons et les garnitures utilisées dans les cocktails peuvent poser des risques de santé pour les voyageurs. Dans le doute, mieux vaut les éviter!
Les glaçons et les garnitures utilisées dans les cocktails peuvent poser des risques de santé pour les voyageurs. Dans le doute, mieux vaut les éviter!

Peu importe leur destination, tous les voyageurs peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l’eau ou des aliments contaminés. Dans certaines régions des Caraïbes, du sud de l’Europe, d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Asie, l’eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l’hépatite A et la schistosomiase.

Dans le doute, ne consommez que de l’eau embouteillée et évitez de manger des aliments qui n’ont pas été bouillis, cuits ou pelés. Les salades ou les glaçons utilisés dans les cocktails, par exemple, peuvent poser des risques particuliers.