NOUVELLES
16/01/2021 12:32 EST

Québec signale 2225 nouveaux cas de COVID-19

Selon les données publiées samedi par le ministère de la Santé, le nombre de nouveaux cas s’est élevé à 2225 sur le territoire québécois. Il s’agit du plus haut total depuis le 9 janvier.

THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson
Selon les données publiées samedi par le ministère de la Santé, le nombre de nouveaux cas s’est élevé à 2200 sur le territoire québécois. Il s’agit du plus haut total depuis le 9 janvier.

MONTRÉAL — À un moment où les autorités québécoises doivent revoir à la baisse leurs objectifs de vaccination, le nombre de nouveaux cas franchit le cap des 2200.

Selon les données publiées samedi par le ministère de la Santé, le nombre de nouveaux cas s’est élevé à 2225 sur le territoire québécois. Il s’agit du plus haut total depuis le 9 janvier.

L’Institut national de la Santé publique du Québec signale 21 640 cas actifs.

Depuis le début de la pandémie, on a enregistré 240 970 cas dans la province.

Les autorités ont déploré samedi 67 décès, sans donner de précision sur la date à laquelle ils sont survenus. La pandémie a tué 9005 personnes dans la province.

La situation est en voie d’amélioration dans les hôpitaux où on a signalé une baisse de 22 personnes hospitalisées par rapport à la veille. On recensait 227 patients aux soins intensifs, quatre de moins que la veille.

Le ministère rapporte aussi 2430 rétablissements pour un total de 210 364.

La région montréalaise demeure la plus fortement touchée par la pandémie puisque les autorités rapportent 958 cas supplémentaires sur l’île de Montréal, 327 en Montérégie et 219 à Laval.

On a aussi signalé 113 nouveaux cas dans Lanaudière, 109 dans les Laurentides, 101 dans la Capitale-Nationale, 100 en Estrie et 95 en Chaudière-Appalaches.

Le nombre de nouveaux cas a atteint 86 en Mauricie-Centre-du-Québec, 43 en Outaouais, 34 au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La situation en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine continue de s’améliorer grandement puisqu’on y a relevé qu’un seul nouveau cas. La veille, la région n’avait enregistré aucun cas.

Vaccination au ralenti

Vendredi, le ministère de la Santé avait annoncé une mise à jour de sa campagne de vaccination, revoyant à la baisse ses objectifs, «en raison du réaménagement de la chaîne de production de la compagnie Pfizer et du retard que cela causera dans la livraison».

Selon lui, 86 775 des 176 475 doses prévues d’ici le 8 février ne pourront être administrées. La baisse sera surtout importante pour les semaines du 25 janvier et du 1er février. Le nombre prévu de doses chute de 46 800 à 41 925 au cours de la semaine prochaine, de 46 800 à... 8775 au cours de la semaine suivante et de 82 875 à 39 000 pendant la semaine du 1er février.

VRAI OU FAUX? Ce qu’il faut savoir de la COVID-19: 

Galerie photo VRAI OU FAUX? Ce qu'il faut savoir de la COVID-19 Voyez les images

À VOIR AUSSI: Les livraisons de Pfizer ralenties temporairement