NOUVELLES
07/07/2020 10:51 EDT

Une pub de Trump promet de «protéger» une statue... au Brésil

C’est juste l’une des statues les plus célèbres de la planète...

ASSOCIATED PRESS
Le président américain Donald Trump a menacé à plusieurs reprises les manifestants qui s'en prennent à des monuments en l'honneur de racistes notoires.

L’obsession récente du président américain Donald Trump pour les statues a pris une tournure étrange cette semaine, lorsque son équipe de campagne a diffusé une publicité jurant d’en protéger une... au Brésil.

«Nous allons protéger ceci», affirme la publicité partagée sur les réseaux sociaux au nom du président et de son vice-président, Mike Pence.

Le seul problème? La publicité montre une image de la très célèbre statue du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro au Brésil, comme l’a remarqué The Daily Beast:

«Des publicités de campagne de Trump diffusées en fin de semaine promettent de protéger une nouvelle statue: le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.»

Trump s’est engagé à protéger les statues des généraux confédérés qui ont tué des Américains dans leur campagne infructueuse pour maintenir l’esclavage. Il a également affirmé que des personnes veulent retirer des statues de Jésus Christ.

Jusqu’à présent, toutefois, son attention était portée sur les statues américaines.

Des critiques de Trump lui ont offert une leçon de géographie sur les réseaux sociaux:

«Il n’y aura jamais aucun remède contre l’idiotavirus.»

«L’un est-il vraiment plus ridicule que l’autre?»

«Nous protégerons ceci.»

«Plus de 130 000 morts et le président est déterminé à *regarde ses notes* protéger des statues dans le seul autre pays avec une réponse aussi inepte que la sienne.»

«La version améliorée de Trump: Christ Rédempteur, dieu de la Guerre.»

Si jamais des mécréants parmi vous avaient l’intention de faire tomber la statue de 125 pieds, pesant 635 tonnes métriques du Christ Rédempteur du haut d’une montagne à Rio de Janeiro.

À leur défense, le Christ Rédempteur est le premier résultat sur Google quand on cherche “statue du Christ”... il ne faudra pas s’attendre à beaucoup plus de l’équipe de campagne de Trump.

 

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR: Quel avenir pour les statues vandalisées?