DIVERTISSEMENT
17/08/2020 14:53 EDT

Pour sa nouvelle saison, le TNM présentera trois pièces en salle, mais aussi en ligne

«Du théâtre dans un nouveau monde...»

Facebook/TNM - Théâtre du Nouveau Monde
Emmanuel Schwartz en répétition au TNM pour la pièce «Zébrina, une pièce à conviction».

Le Théâtre du Nouveau Monde propose malgré la pandémie trois pièces cet automne, mais aussi des captations qui pourront être visionnées en direct ou en différé.

Le TNM, qui doit composer avec une capacité réduite à 160 spectateurs en salle — sur 750 places —, offrira d’abord dès le 9 septembre un spectacle solo monté par François Girard, Zébrina, une pièce à conviction, mettant en vedette Emmanuel Schwartz. Cette pièce américaine du début des années 2000 sera présentée en ligne et en simultané pendant les quelque deux semaines de représentations en salle.

Le théâtre de la rue Sainte-Catherine présentera par ailleurs à la fin du mois de novembre L’Avalée des avalés, adapté de Réjean Ducharme, un spectacle qui avait été offert en première à Avignon et à Paris en 2018 et qui devait prendre l’affiche à Montréal en juin. Cette adaptation, aussi mise en scène par Lorraine Pintal, directrice artistique du TNM, sera offerte pendant un peu plus de deux semaines en salle et une dizaine de jours en ligne.

Entre ces deux spectacles, en octobre, le TNM proposera un Prélude à la Nuit des rois. Le metteur en scène Frédéric Bélanger propose un «laboratoire de création» sur ce Shakespeare qui devait ouvrir la saison du TNM en septembre. Il offrira plutôt un «accès privilégié aux coulisses de la création». Ce spectacle-ci sera présenté un soir seulement en salle, mais offert une dizaine de jours en ligne.

Par ailleurs, le TNM s’allie à l’Orchestre métropolitain de Montréal pour donner en octobre deux spectacles musicaux dirigés par Yannick Nézet-Séguin: le classique Pierre et le loup, de Prokofiev, mais aussi une création originale d’Éric Champagne sur Le Petit Prince. Les deux théâtres musicaux seront offerts un soir seulement en salle, mais une dizaine de jours en ligne.

Le TNM ne s’engage pas plus loin dans une programmation en 2021, parce qu’il admet ne pas pouvoir assumer ces «énormes risques financiers» pendant très longtemps. Il compte maintenant sur les deux ordres de gouvernement pour obtenir une «aide salvatrice» afin de pouvoir «poursuivre la relance» en 2021.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!