BIEN-ÊTRE
08/05/2019 09:47 EDT | Actualisé 08/05/2019 09:48 EDT

Brosses à dents et emballages de cosmétiques recyclés à Dorval

Il s'agit d'un projet pilote.

Getty Creative

La Ville de Dorval offre depuis quelque temps à ses citoyens un programme de récupération de produits de soins personnels usagés ou non désirés.

Pour le fonctionnement de ce projet pilote, les autorités municipales ont installé une boîte de récupération à la réception du centre communautaire Sarto-Desnoyers situé sur le chemin du Bord-du-Lac. Si l’initiative a du succès, d’autres boîtes pourraient être ajoutées.

Une foule d’articles sont acceptés pour cette récupération: des flacons de gouttes oculaires, des brosses à dents, des tubes de dentifrice, des trousses de pédicure, des emballages de gel coiffant et de teinture à cheveux, des bouteilles de pommade, shampoing et de revitalisant vides de même que des outils coiffants non électriques tels des brosses à cheveux, des pinces à cheveux et des bandeaux.

Les appareils tels que séchoirs et fers à lisser, les déchets biomédicaux ou biologiquement dangereux ou le contenu d’emballages de vernis à ongles, de lotion, de savon ou d’onguents ne sont pas acceptés.

Le contenu de la boîte de récupération est acheminé à un endroit où les déchets seront triés en catégories, selon la composition des matériaux. Ces derniers sont ensuite consolidés et envoyés pour un traitement supplémentaire afin de devenir utilisables.

Selon la Ville de Dorval, les matériaux recyclés sont transformés en divers produits comme des bancs de pique-nique, de l’imitation de bois et des contenants tels que des arrosoirs.

C’est la deuxième initiative environnementale prise par la municipalité au cours des derniers mois. L’hiver dernier, la Ville a annoncé l’octroi d’une aide financière aux propriétaires d’automobiles électriques pour l’achat et l’installation d’une borne de recharge rapide pour usage domestique.

Le programme rétroactif au 1er janvier dernier permet de verser une remise de 50 pour cent des coûts d’installation d’une borne de tension de 240 volts faite par un titulaire d’une licence en électricité conforme à la Loi sur le bâtiment. Le montant de la remise maximale a été fixé à 500 $.

VOIR AUSSI :