NOUVELLES
09/01/2020 14:21 EST

Procès de Harvey Weinstein: le juge refuse de se récuser

«Toutes les parties sont prêtes, c’est le moment ou jamais», a tranché le juge.

Le juge au procès pour viol de Harvey Weinstein à New York a refusé jeudi de se récuser, comme le demandait la défense, alors que la sélection du jury entrait dans sa troisième journée.

Les avocats de Weinstein avaient écrit mercredi au juge James Burke pour lui demander de se retirer de l’affaire. Ils se plaignaient des commentaires du juge lorsqu’il a menacé d’emprisonner Weinstein pour avoir ignoré une ordonnance du tribunal interdisant d’envoyer des textos depuis la salle d’audience. Les avocats du producteur déchu estimaient que les commentaires du juge étaient «préjudiciables et incendiaires», et qu’ils soulevaient des questions sur son impartialité.

Le juge Burke a déclaré jeudi matin qu’il n’y avait rien de répréhensible à «réprimander un accusé récalcitrant» qui avait violé une ordonnance du tribunal interdisant d’utiliser son téléphone cellulaire en cour.

«Je n’ai jamais laissé entendre que j’allais faire emprisonner votre client pour la vie», a-t-il rappelé aux avocats de la défense.

Stephanie Keith via Getty Images
Harvey Weinstein est accusé à New York d’avoir violé une femme dans une chambre d’hôtel de Manhattan en 2013 et d’avoir agressé sexuellement une autre femme, Mimi Haleyi, en 2006.

Les juges se récusent rarement à la suite de telles requêtes, mais les avocats de la défense pourraient se servir des commentaires du juge et de sa décision de jeudi lors d’un éventuel appel.

La défense plaidait aussi que le juge Burke n’avait pas correctement assuré le droit de l’accusé à un jury juste et impartial, notamment en refusant de suspendre un temps la sélection du jury lorsque les procureurs de Los Angeles ont déposé lundi de nouvelles accusations de nature sexuelle contre l’ancien producteur.

«Toutes les parties sont prêtes, c’est le moment ou jamais», a tranché le juge Burke, jeudi matin, avant de reprendre la sélection du jury jusqu’à jeudi midi; le processus devrait reprendre vendredi.

Harvey Weinstein est accusé à New York d’avoir violé une femme dans une chambre d’hôtel de Manhattan en 2013 et d’avoir agressé sexuellement une autre femme, Mimi Haleyi, en 2006. S’il est reconnu coupable, il pourrait être condamné à la prison à vie. L’ancien magnat de Hollywood, aujourd’hui âgé de 67 ans, a plaidé non coupable et soutient que toute activité sexuelle était consensuelle.

À VOIR AUSSI: Qui est l’avocate de Harvey Weinstein?