NOUVELLES
05/04/2020 11:25 EDT

Le premier ministre Justin Trudeau se fait rassurant pour les enfants canadiens

Une capsule diffusée à la télévision, ainsi que sur divers réseaux sociaux, a permis aux enfants d’échanger directement avec M. Trudeau et la directrice de la Santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

THE CANADIAN PRESS/Justin Tang
Le premier ministre Justin Trudeau (photo d'archives)

MONTRÉAL — En bon père de famille, le premier ministre Justin Trudeau s’est voulu rassurant en répondant aux questions des enfants canadiens portant sur la pandémie de COVID-19, dimanche matin.

La capsule d’une quinzaine de minutes, qui était diffusée à la télévision ainsi que sur diverses plateformes de réseaux sociaux, a permis aux enfants d’échanger directement avec M. Trudeau et la directrice de la Santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

Vêtu d’un complet bleu quadrillé et assis de manière détendue dans les marches devant sa résidence d’Ottawa, le premier ministre a adopté une approche détendue, en utilisant des mots simples, pour bien faire comprendre à ses interlocuteurs les principaux enjeux de la crise sanitaire actuelle.

Il a notamment tenu à rappeler que même si les cours sont suspendus, il est important pour les jeunes de continuer à faire leurs exercises dans diverses matières.

M. Trudeau a aussi répété le message qu’il a martelé depuis trois semaines maintenant de se laver les mains régulièrement, de respecter les directives de confinement ainsi que celles de distanciation sociale «pendant encore un bon bout de temps, afin d’empêcher que les gens attrapent la COVID-19».

Il a également offert des détails sur l’état de santé de sa femme, Sophie, qui a été atteinte du coronavirus dès les premiers jours de la crise au Canada. M. Trudeau a notamment dit qu’elle avait été «très malade pendant quelques jours» et ajouté, candidement, qu’elle n’avait pu donner de câlins à leurs enfants et qu’elle s’était sentie «misérable».

M. Trudeau a aussi abordé la question de l’environnement. Questionné sur la pollution, il a reconnu que le ralentissement économique planétaire avait éliminé une partie de celle-ci, et ajouté qu’il sera «sera important de réfléchir pour qu’on s’assure de faire moins de pollution à l’avenir».

Il a aussi rassuré les enfants en leur disant que tous les scientifiques de la planète travaillaient très fort afin de développer un vaccin qui pourra contrer le coronavirus, avant de préciser qu’il avait discuté en vidéoconférence avec tous les chefs d’État du G20 afin d’offrir une réponse concertée à la pandémie.

Une réponse à laquelle la jeune animatrice, Audrey, a répondu candidement: «c’est ‘cool’ ça!»

Pour sa part, la Dre Tam a essentiellement offert des compléments d’informations aux réponses du premier ministre. Elle a notamment expliqué à Janna, une jeune fille de huit ans originaire de Blainville, d’où provenait le coronavirus.

Mme Tam, vêtue d’une veste de sport, était assise sur un canapé, devant une affiche sur laquelle on pouvait voir un arc-en-ciel et les mots ‘Ça va bien aller’. À l’instar de M. Trudeau, elle a utilisé des mots simples afin de bien faire passer ses messages aux jeunes.

À VOIR AUSSI: Le Tour de l’Île de Montréal est annulé