POLITIQUE
23/08/2018 09:26 EDT | Actualisé 23/08/2018 09:26 EDT

Une nuit blanche occupée à poser des pancartes électorales

Bonjour, le café! ☕

Plusieurs oiseaux de nuit ont veillé très tard afin de pouvoir poser les premières pancartes de leurs candidats, à quelques heures du déclenchement de la campagne électorale.

Courtoisie
Déjà en fin d'après-midi, mercredi, on voyait des pancartes de Vincent Marissal, candidat solidaire dans Rosemont.
Courtoisie
Voici Frédéric Lapointe, candidat péquiste dans Maurice-Richard à Montréal, qui fait lui-même le boulot!
Courtoisie
Une échelle est de mise pour les poteaux dans Laval-des-Rapides. Ici, des bénévoles pour le candidat libéral Saul Polo.
Courtoisie
Des bénévoles tout sourire pour Chantal Rouleau, candidate caquiste dans Pointe-aux-Trembles.
Courtoisie
Même les plus jeunes s'y mettent pour Jean-Martin Aussant, candidat du PQ dans Pointe-aux-Trembles.

Selon la loi, les partis pouvaient commencer à poser leurs pancartes électorales à compter de minuit.

Dans tous les cas, on leur souhaite tous une bonne campagne électorale. N'oubliez pas de dormir!