NOUVELLES
16/10/2019 14:50 EDT

La police ontarienne frappe un réseau de traite de femmes

La plupart de ces femmes provenaient du Québec.

vmargineanu via Getty Images

La police en Ontario a annoncé mercredi l’arrestation de 31 personnes dans le cadre d’une enquête sur la traite des femmes et le crime organisé dans plusieurs provinces, notamment au Québec.

Les enquêteurs de la Police régionale de York ont affirmé que des policiers avaient procédé à une trentaine de perquisitions dans la région de Toronto et au Québec, jeudi dernier, et porté plus de 300 chefs d’accusation contre les suspects.

Selon la police, les enquêteurs ont identifié 12 victimes et déterminé que plus de 30 femmes impliquées dans le commerce du sexe étaient liées à ce réseau de traite des femmes. La majorité de ces femmes provenaient du Québec et avaient été ensuite emmenées en Ontario et ailleurs au Canada pour se livrer à la prostitution.

La police a indiqué que l’enquête avait débuté en octobre dernier lorsque deux présumées victimes de la traite de personnes ont contacté les autorités après avoir tenté d’échapper à un suspect. Les policiers ont alors enquêté sur d’autres personnes soupçonnées d’être impliquées dans un réseau de traite de femmes dirigé par le crime organisé.

La police croit que les suspects étaient également impliqués dans des affaires de fraude, de trafic de drogue et d’armes.