NOUVELLES
01/12/2019 12:39 EST

Plusieurs accusations portées contre le voleur d'un camion de pompier

Les policiers sont parvenus à immobiliser le camion à l’aide d’un dispositif à crampons sur la chaussée. Personne n’a été blessé au cours de la poursuite.

THE CANADIAN PRESS/Kelly Geraldine Malone
Un camion de pompiers est coincé sous un pont après avoir été volé à Winnipeg, le vendredi 29 novembre 2019.

L’individu qui a volé vendredi un camion de pompier avant de s’élancer dans les rues de Winnipeg a heurté un autre camion qui s’était retiré du chemin pour le laisser passer, a relaté la police.

Le suspect âgé de 36 ans est visé par de nombreux chefs d’accusation: vol de véhicule, utilisation dangereuse d’un moyen de transport, conduite avec des facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue.

Il devra aussi répondre des accusations de possession d’arme, d’avoir fui la police, de conduite sans permis et de ne pas s’être arrêté sur les lieux d’un accident.

Les policiers sont parvenus à immobiliser le camion à l’aide d’un dispositif à crampons sur la chaussée. Personne n’a été blessé au cours de la poursuite.

Bai Farama Koroma demeure en détention.

Dans un communiqué de presse, la police raconte qu’un chauffeur d’un camion a vu s’approcher le véhicule d’urgence. Il s’est arrêté pour le laisser passer, mais l’autre l’a heurté par l’arrière.

«Le suspect n’a pas tenté d’éviter le camion arrêté et l’a embouti par l’arrière. Le camion a été poussé contre un poteau électrique, le sectionnant. Le véhicule a été grandement endommagé, mais le chauffeur n’a pas été blessé.»

Des résidants et des entreprises du secteur ont été privés de courant à la suite de cet accident.

Au cours de la poursuite, le suspect a fait fi des feux rouges, circulé à sens unique et traversé un parc en semant la panique parmi les piétons.

Après que le véhicule s’est arrêté, un policier a fait usage d’une arme à décharge électrique pour paralyser le suspect.