NOUVELLES
16/12/2019 14:09 EST

Plus du tiers des Canadiens croient que l'on devrait éliminer le 5 cents

Pourrions-nous alors voir apparaître des 20 cents et des 50 cents?

Vitoria Holdings LLC via Getty Images

Un nouveau sondage suggère qu’un Canadien sur trois serait heureux si la pièce de 5 cents était retirée de la circulation, de la même façon que nous nous sommes débarrassés du sou en 2013.

Un sondage de Research Co. publié plus tôt ce mois-ci révèle que 36% des Canadiens veulent se débarrasser de la pièce de cinq cents, tandis que 55% pensent que nous devrions la garder.

Les résultats varient selon l’âge, les Canadiens de 18 à 34 ans étant davantage en faveur de l’élimination progressive de la pièce (41%) que les personnes plus âgées. Seulement 39% des Canadiens âgés de 35 à 54 ans voudraient faire de même, et 29% des plus de 55 ans.

Il y a aussi des différences régionales dans les résultats. Les Canadiens de la Saskatchewan et du Manitoba sont les plus enclins à vouloir garder la pièce, tandis que ceux de l’Alberta et du Québec sont plus favorables à la laisser tomber.

Selon une étude réalisée par Desjardins en 2016, la pièce de cinq cents allait devoir être probablement retirée de la circulation «d’ici environ cinq ans» en raison de la «baisse de son pouvoir d’achat».

Lorsque la pièce avec le moins de valeur deviendra le 10 cents, la pièce de 25 cents aura bien peu de sens; c’est pourquoi Desjardins a recommandé que les pièces de 20 et 50 cents soient introduites comme monnaie commune aux côtés des dix cents existants.

Le Canada ne serait pas le premier pays à franchir le pas. La Nouvelle-Zélande a cessé d’utiliser le cinq cents en 2006 parce que l’inflation avait considérablement réduit sa valeur.

La Presse canadienne rapportait en 2016 que la production de cinq cents était toujours rentable pour la Monnaie royale canadienne, ce qui n’était pas le cas lorsque le gouvernement a décidé de supprimer le sou.

Pas de sou, pas de problème

Malgré la réticence de la plupart des Canadiens à retirer le cinq cents de la circulation, la majorité des personnes interrogées étaient satisfaites de la décision de cesser d’utiliser des pièces d’un cent.

L’enquête a révélé que 75% des Canadiens étaient d’accord avec la décision du gouvernement de cesser d’utiliser les sous. Les résultats ont été particulièrement favorables dans les groupes plus jeunes - 81% des Canadiens de 18 à 34 ans étant d’accord avec le choix -, tandis que 74% des 35 à 54 ans et 72% des plus de 55 ans sont du même avis.

Research Co. a mené l’étude en ligne auprès de 1 000 adultes canadiens en novembre, et a comparé les résultats aux données du recensement par âge, sexe et région. Les résultats ont une marge d’erreur de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l’anglais.