DIVERTISSEMENT
07/05/2019 22:30 EDT | Actualisé 07/05/2019 22:31 EDT

Pierre Karl Péladeau en rajoute une couche sur «Tout le monde en parle»

Et Guy A. Lepage réplique à sa façon...

La Presse Canadienne/Radio-Canada

Pierre Karl Péladeau a poursuivi son «combat» contre Tout le monde en parle, ce mardi 7 mai, en y allant d’une comparaison plutôt houleuse entre l’émission de Guy A. Lepage et le gouvernement de Justin Trudeau.

Ce n’est pas la première fois que le président et chef de la direction de Québecor s’attaque à la grand-messe du dimanche soir sur les réseaux sociaux.

Au cours des dernières semaines, Pierre Karl Péladeau a comparé deux fois plutôt qu’une les cotes d’écoute de Tout le monde en parle et de La Voix, notamment lors du «Best of» de TLMEP.

Ce dernier a alors mis en valeur les chiffres plus imposants du populaire concours de chant comme un animateur de TVA Sports parlerait de la marque finale d’un match de hockey à sens unique.

Jusqu’ici, tout va bien. C’est un peu baveux, certes, mais pas de quoi écrire à sa mère.

Mais le fait que la dernière édition de Tout le monde en parle ait été diffusée il y a plus de deux semaines n’a pas empêché Pierre Karl Péladeau de revenir à la charge sur Twitter. Ce dernier s’est servi cette fois-ci de la victoire du Parti vert lors d’une élection partielle en Colombie-Britannique pour comparer Tout le monde en parle au gouvernement libéral.

«Ça me fait penser à Tout le monde en parle, les libéraux de Justin Trudeau ont mangé toute une volée hier soir. Faut-il s’en étonner quand vous faites de l’électoralisme souvent grossier et peu subtil? Le Québec mérite mieux que ces impostures», a lancé le principal intéressé.

Comme à chaque occasion, Guy A. Lepage a riposté par l’entremise de son compte Twitter, indiquant cette fois-ci qu’il avait pris la décision de se désabonner de Vidéotron, spécifiant bien que ce choix était lié au patron de l’entreprise et non au service à la clientèle.

La question qui tue : d’où vient cette hargne pour Tout le monde en parle et son maître de cérémonie?

Si la tendance se maintient, il semblerait que la question ait peu de chance d’être éclaircie sur le plateau de Tout le monde en parle.

«Nous vous avons déjà invité 20 fois sans succès, alors je vous invite à la rentrée (pour la 21ième fois) [...] Allez, surprenez-moi et cessez vos amalgames enfantins», avait déclaré Guy A. Lepage - toujours sur Twitter - le 25 avril dernier, en réponse à une autre critique de Pierre Karl Péladeau dirigée à son endroit.