BIEN-ÊTRE
10/06/2019 11:48 EDT

Ce portrait d’une mère témoigne des difficultés de la période post-partum

Tous les regards étaient fixés sur le nouveau-né, hormis celui de la photographe.

Alex Michele Photography
La nouvelle maman s'accroche aux côtés de son lit d'hôpital après avoir donné naissance.

Cette photographie nous rappelle l’importance que l’on doit accorder aux nouvelles maman. 

Dans l’excitation du moment, alors que l’attention était centrée sur le nouveau-né, le regard de la photographe Alex Michele s’est posé sur la mère. Dans une publication Facebook, elle insiste sur la nécessité d’offrir du soutien à ces femmes. 

« Je t’ai vue, chère maman. J’ai aperçu la douleur dans tes yeux, sur ton visage, et ressenti celle infligée à ton corps », a écrit la photographe de la Floride. 

« Dans cette période post-partum, bien souvent, nous polarisons notre attention sur le nouveau-né. Nous prenons des nouvelles de l’enfant, offrons notre aide pour le garder, le cajoler, mais qu’en est-il des mamans? », a-t-elle ajouté. 

Le soutien des femmes durant la période suivant la naissance du nouveau-né est fréquemment négligé. Près de 40 % des celles-ci mentionnent se sentir dépassées, anxieuses ou dépressives suite à l’accouchement et ne se présentent pas à leur premier rendez-vous de suivi, selon un sondage de Orlando Health.  

Dans sa publication Facebook, la photographe insiste davantage sur le manque de soutien envers les nouvelles mères, plutôt sur l’absence de celles-ci à leur suivi postnatal. 

« De quoi ont réellement besoin les nouvelles mères? Des plats déjà préparés pour les repas, de l’aide pour surveiller le nouveau-né, de temps pour se doucher, de la place en garderie pour les autres enfants puis de l’aide pour le ménage. Des coussins chauffants, du café et un pyjama confortable. Peut-être même de la restauration rapide ou un ami pour le lavage, et un bon film à regarder », a mentionné Alex Michele, dans sa publication.  

En d’autres mots, ces femmes ont besoin d’avoir quelqu’un qui comprend les difficultés de la période postnatale et d’avoir quelqu’un avec qui en discuter. Elles ont besoin d’un ami, d’une personne qui sera présente et qui pourra leur offrir un moment de répit. 

Un détail important

Ajoutant à l’émotion qui entourait déjà cette photo, le fiancé de la photographe, Nicholas Zimmer, a révélé sur la publication Facebook que sa conjointe venait de faire une fausse couche peu de temps avant la capture du portrait, ce qui a provoqué une vague de soutien sur les réseaux sociaux. 

 « Après six heures en salle d’urgence, elle n’a pas hésité à mettre ses émotions derrière elle pour aller soutenir son amie et capturer ce beau moment », a-t-il écrit. 

Il a particulièrement été stupéfait de la façon dont les deux femmes se sont aidées mutuellement à travers deux situations aussi exigeantes, mais complètement différentes l’une de l’autre. 

« C’est émouvant de voir deux femmes se soutenir dans des moments aussi contrastants », a souligné Nicholas Zimmer. 

VOIR AUSSI: