DIVERTISSEMENT
20/03/2020 09:17 EDT

Patrice Godin s’ennuie de sa gang de «District 31»

Le polyvalent comédien incarne maintenant le père d’un jeune vivant ses premiers épisodes de schizophrénie, dans «Mon fils».

Éric Myre
Patrice Godin dans «Mon fils»

Il a interprété un des psychopathes qu’on a le plus aimé détester. Après l’aventure District 31, Patrice Godin incarne maintenant un père impuissant devant la schizophrénie de son jeune adulte, dans Mon fils – une série qu’il trouve particulièrement poignante. 

Dans la nouvelle série réalisée par Mariloup Wolfe, il joue Vincent, le père de Jacob (Antoine L’Écuyer), aux prises avec ses premiers épisodes psychotiques. Il revient au pays après avoir quitté sa famille pendant deux ans, et tente de réparer les pots cassés.

«Il se réinstalle, on comprend qu’il est parti pendant deux ans, explique Patrice Godin à propos de son personnage. À prime abord, on se dit: il est parti pendant deux ans avec une petite jeune; le trip est fini et il revient... mais c’est plus complexe que ça. On va le découvrir au fil de la saison. Il veut revenir dans la vie de sa famille, de son fils...»

Le HuffPost Québec s’est entretenu avec le talentueux et polyvalent comédien, lors du visionnement de presse de Mon fils, la semaine dernière (soit 24 heures avant le début de l’implantation des mesures de sécurité pour prévenir la propagation de la COVID-19). Il venait de voir pour la première fois les deux premiers épisodes montés.

«C’était très touchant. Ce l’était à la lecture, ce l’était en tournage… Je suis père de trois enfants, donc c’est sûr que ça me rentrait dedans! C’est quelque chose qu’on ne souhaite à personne, surtout pas à nos enfants.»

 

L’après Yanick Dubeau

Patrice Godin ne cache pas qu’il s’ennuie de sa gang de District 31, lui qui a interprété avec brio Yanick Dubeau, le sergent-détective qui se révélait être un tueur en série, au cours de la saison passée. 

Maintenant que Yanick Dubeau est en prison, son interprète assure qu’il ignore totalement s’il va revenir au cours des prochaines saisons (on a appris mercredi que la saison actuelle se terminerait deux semaines plus tôt que prévu en raison de la pandémie de COVID-19).

Une chose est sûre, il aimerait ça.

Radio-Canada
Patrice Godin dans District 31 (Radio-Canada)

«C’est un personnage que j’adore interpréter. Et c’est super le fun, je m’ennuie de la gang. En même temps, je suis réaliste: je ne reviendrai jamais comme dans l’an 3! C’est sûr que j’aimerais ça avoir quelques scènes, retrouver la gang, autant les comédiens que l’équipe technique. Je m’ennuie d’eux autres... mais je suis réaliste!» confie-t-il en riant.

L’acteur admet qu’il a dû faire le deuil de son personnage… et de son aventure dans District 31

«Quand j’ai vu que ça s’en allait vers le côté où Yanick était vraiment un fou, c’est sûr que ça me faisait de quoi de partir, parce que je savais bien que j’allais partir. J’ai trippé à tourner ça, et à être dans cet univers. Ç’a été un deuil à faire, mais il a été fait pendant le tournage, c’est correct.»

Le comédien est aussi animateur de la série documentaire Survivalistes, diffusée sur Moi & cie – une oeuvre qui est devenue drôlement d’actualité!

En ce moment, il planche sur la suite de son roman psychologique Sauvage, baby.

Les six épisodes de la série Mon fils sont disponibles disponibles sur Club Illico.