Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les desserts du Québécois Patrice Demers chez Ladurée

Juste à temps pour Noël.
Patrice Demers et David Holder, président de Ladurée
Patrice Demers et David Holder, président de Ladurée

Les saveurs du Québec s’invitent à Paris pour Noël. Le pâtissier québécois acclamé Patrice Demers signe la toute dernière collection des Fêtes de la très célèbre maison française Ladurée, surtout connue pour ses macarons.

Dans toutes les succursales Ladurée du monde, les becs sucrés pourront se procurer en novembre et décembre prochain sa bûche signature composée d’une mousse de chocolat noir (sucrée au sucre d’érable), d’une compote de canneberges à l’érable, d’un gâteau moelleux à l’érable et au sarrasin, un croustillant aux pacanes et sarrasin et garni d’une chantilly au sarrasin rôti.

La bûche signature «Atoca» de Patrice Demers pour Ladurée
La bûche signature «Atoca» de Patrice Demers pour Ladurée

Bien sûr, il a aussi conçu trois macarons. Un à l’érable et pacanes, qui rappelle la tarte au sucre, un second macaron à la camerise, puis sa version de l’After Eight au chocolat noir et thé du Labrador.

Le Montréalais est le troisième chef étranger à collaborer avec la pâtisserie, après la Française Claire Heitzler pour Noël 2018, puis le Japonais Mori Yoshida pour Pâques.

« Même si le timing était un peu serré pour moi avec la rédaction du livre et les derniers shooting photos [NDLR : le chef sortira un troisième ouvrage le 10 octobre prochain], c’est le genre de proposition qu’il est difficile de refuser. Ladurée qui veut mettre de l’avant mon travail et les produits du Québec!», s’enthousiasme-t-il.

Montréal n’a pas de boutique Ladurée. Les Nord-Américains peuvent toutefois se rendre à celles de Toronto, Vancouver ou New York pour goûter aux créations de Patrice Demers pour Ladurée. Mais elles ne sont pas données, comme la plupart des desserts de la maison française fondée en 1862 d’ailleurs. La bûche signature «Atoca» se vend 68 Euros, soit l’équivalent de 98,80$ canadiens, qui donne entre 6 et 8 portions. Les macarons, eux, se vendent entre 2,10 et 2,60 Euros l’unité.

14 bons mousseux et champagnes rafraîchissants
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.