DIVERTISSEMENT
25/02/2019 19:18 EST | Actualisé 26/02/2019 11:17 EST

«Passe-Partout»: toujours complice des enfants... et des parents

Les puristes peuvent enfin respirer: la formule a été respectée à la lettre...

Télé-Québec

Après plusieurs mois à compter les dodos, petits et grands avaient rendez-vous à 18h, ce lundi 25 février, sur les ondes de Télé-Québec, pour la grande première de la nouvelle version de Passe-Partout.

Ce premier rendez-vous a d'abord permis aux parents de refaire la connaissance de nombreux personnages ayant marqué leur enfance, et aux tout-petits d'effectuer un premier contact avec un univers dont ils connaissaient probablement déjà plusieurs chansons par coeur (merci à des parents un peu trop nostalgiques et à l'excellente campagne publicitaire de Télé-Québec).

Après la réintroduction de Passe-Partout (Élodie Grenier), Passe-Carreau (Gabrielle Fontaine) et Passe-Montagne (Jean-François Pronovost) - tous trois parfaitement à l'aise dans ces énormes souliers à chausser -, nous avons eu droit à un premier contact avec Canelle et Pruneau, et leurs parents Perlin et Perline, qui emménageaient dans leur nouvelle demeure et faisaient la connaissance d'une nouvelle voisine (Madame Coucou).

Dans la forme, Passe-Partout version 2019 respecte à la lettre la formule popularisée dans les années 1970 et 1980, entremêlant segments avec les trois principaux personnages, la petite histoire de Canelle et Pruneau, et des vidéos d'animaux et d'enfants s'adonnant à leurs activités quotidiennes.

En terrains connus

À travers des moments et des chansons classiques de la version originale, les décors minimalistes, le ton, l'accent parfaitement québécois de Canelle et Pruneau ont été remis au goût du jour.

Passe-Montagne fait maintenant un tour de voiture électrique après avoir conduit un gros camion imaginaire. Canelle et Pruneau présentent leurs parents par l'entremise de photos téléchargées dans une tablette électronique.

Il faudra toutefois être encore un peu patient avant de voir Grand-Mère (Danielle Proulx), Fardoche (Widemir Normil) et Alakazou en action.

Mais le plus important, c'est que Passe-Partout se fait toujours autant complice des enfants et des parents. Des enfants en s'adressant toujours directement à eux pour les pousser à utiliser leur imagination et leurs apprendre certaines notions (le partage, l'hygiène, la politesse, etc.); des parents en leur laissant le temps de compléter les informations présentées à leurs progénitures.

D'ailleurs, comme nous pouvions nous y attendre, ce premier tour de piste a joué abondamment la carte de la nostalgie pour que les plus grands puissent avoir leur rôle à jouer dans l'introduction des plus jeunes à cet univers télévisuel.

Et Passe-Partout n'a pas à être autre chose que ça. La formule a fait ses preuves depuis longtemps.

Et à voir les réactions de deux enfants totalement absorbés par cette première émission, il n'y a pas de doute que la magie opère toujours.

Passe-Partout est diffusée quotidiennement à 7h30 et 18h00, sur les ondes de Télé-Québec.

À voir également :

Galerie photo «Passe-Partout» version 2019 Voyez les images