POLITIQUE
01/12/2020 12:48 EST | Actualisé 01/12/2020 14:18 EST

Le Parti libéral veut questionner le Dr Arruda en commission parlementaire

La cheffe libérale Dominique Anglade déplore que les élus n'aient jamais pu échanger directement avec le Dr Arruda depuis le début de la crise de la COVID-19.

Jacques Boissinot/PC
Dr Horacio Arruda, 24 novembre 2020

Le Parti libéral du Québec (PLQ) veut trois heures en commission parlementaire pour pouvoir questionner le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda.

La cheffe du PLQ, Dominique Anglade, a fait savoir mardi que son parti avait officiellement demandé un mandat d’initiative à la Commission de la santé et des services sociaux (CSSS).

Le Dr Horacio Arruda s’est montré ouvert à l’idée mardi après-midi, en conférence de presse. 

En point de presse à l’Assemblée nationale, Mme Anglade a rappelé que jamais en neuf mois de pandémie les élus n’ont pu échanger directement avec le Dr Arruda. 

Elle a dit vouloir entre autres le questionner sur le plan pour Noël, maintes fois modulé, et sur la pertinence de déployer des tests rapides pour tenter de minimiser la propagation de la COVID-19.

Mme Anglade aimerait en outre que le Dr Arruda explique ce qu’il a voulu dire lorsqu’il a déclaré vouloir expliquer au Dr Anthony Fauci, figure scientifique très respectée aux États-Unis, qu’au Québec, ce ne serait pas nécessaire de tester les personnes asymptomatiques avant d’entamer la période des Fêtes.

«(Le premier ministre François) Legault et ses ministres clament, sur toutes les tribunes, une profession de foi sur la transparence. Bien, aujourd’hui, on leur donne l’occasion de le prouver», a déclaré la cheffe libérale.