POLITIQUE
15/07/2019 13:20 EDT

Le PLQ et le PQ remanient leur cabinet fantôme

Dominique Anglade ne s'occupera plus des dossiers d’immigration.

Jacques Boissinot/La Presse canadienne
Photo d'archives de Dominique Anglade et de Pierre Arcand.

Le Parti libéral du Québec et le Parti québécois ont apporté lundi des changements à leurs ailes parlementaires.

Du côté des libéraux, Marie-Claude Nichols passe des affaires municipales à la sécurité publique, où elle remplace Christine St-Pierre qui s’occupera dorénavant des relations canadiennes, de la protection de la langue française et de l’éthique.

Les relations canadiennes relevaient précédemment de Kathleen Weil, la protection de la langue française de Frantz Benjamin et l’éthique de Jean Rousselle. Mme Weil gérera dorénavant les dossiers de francophonie canadienne.

Monsef Derraji s’occupera maintenant des dossiers d’immigration, qui étaient auparavant confiés à Dominique Anglade. Cette dernière conserve l’Économie.

La responsabilité de la forêt, de la faune et des parcs passe de Saul Polo à Gregory Kelley.

Chez les péquistes, Sylvain Roy devient porte-parole en matière de travail et Harold LeBel porte-parole en matière d’affaires municipales.

À VOIR: une page d’histoire se tourne au Salon bleu