NOUVELLES
30/12/2019 16:53 EST

Les parents de Greta Thunberg sont devenus plus écolos pour «sauver» leur fille

Pour l’aider, la femme de Svante Thunberg et lui ont apporté des changements importants dans leur vie quotidienne, afin de respecter davantage l’environnement.

Mauro Ujetto/NurPhoto via Getty Images
Greta Thunberg, le 13 décembre 2019 à Turin, Italie. (photo d'archives)

Si les parents de Greta Thunberg ont apporté des changements dans leur mode de vie, ce n’est pas tant pour sauver la planète que pour «sauver» leur fille.

Svante Thunberg a déclaré lundi à la BBC que sa fille avait souffert de dépression pendant trois ou quatre ans avant de se lancer dans des grèves scolaires pour sauver la planète. Il a raconté comment la jeune fille était «tombée malade» et avait cessé de manger et de parler.

Pour l’aider, sa femme et lui ont apporté des changements importants dans leur vie quotidienne, afin de respecter davantage l’environnement. Svante Thunberg est devenu végétalien et sa femme, la chanteuse d’opéra suédoise Malena Ernman, a cessé de prendre l’avion, ce qui «a modifié considérablement sa carrière», a-t-il rappelé lundi.

«Pour être honnête, elle ne l’a pas fait pour sauver le climat: elle l’a fait pour sauver son enfant parce qu’elle a vu ce que cela signifiait pour elle, a déclaré M. Thunberg. Et quand elle l’a fait, elle a vu combien (sa fille) avait grandi, combien d’énergie elle en tirait.»

Le père soutient qu’il n’appuyait pas au départ le militantisme de sa fille, aujourd’hui âgée de 16 ans. «Nous pensions que c’était une mauvaise idée — que notre propre fille se mette en quelque sorte en première ligne d’une question aussi importante que le changement climatique», a-t-il expliqué. «Comme parent, on ne souhaite pas cela.»

M. Thunberg a eu ces commentaires lors d’une édition spéciale de l’émission «Today» de la chaîne BBC Radio 4, pour laquelle Greta Thunberg était «rédactrice en chef invitée». La BBC a été par ailleurs fortement critiquée pour avoir dépêché en Suède sa présentatrice, en avion, afin d’interviewer la militante et son père; la chaîne a expliqué que la journaliste «n’avait pas le temps d’utiliser d’autres moyens de transport».

L’émission comprenait également des entretiens avec le cinéaste écologiste britannique David Attenborough et le gouverneur sortant de la Banque d’Angleterre, Mark Carney. Le Canadien a notamment déclaré que le secteur financier réagissait trop lentement à la crise climatique.

À VOIR AUSSI: Greta Thunberg nommée personnalité de l’année par le magazine «Time»