NOUVELLES
18/07/2019 09:28 EDT

Un Ontarien dénonce Eric Trump pour avoir utilisé la photo de son fils

Il estime que le fils du président américain a fait preuve d’un «manque de respect» lorsqu’il a inclus une image de Mason Rupke, 4 ans, dans une récente salve contre les démocrates.

NICHOLAS KAMM via Getty Images
Le fils du président américain, Eric Trump

Un Ontarien dénonce un membre de la famille Trump pour avoir utilisé une photo de son fils dans un micromessage visant à attaquer les opposants du président.

Jeremy Rupke estime que le fils de Donald Trump, Eric, a fait preuve d’un «manque de respect» lorsqu’il a inclus une image de Mason Rupke, âgé de quatre ans, dans une récente salve contre les démocrates.

Les politiciens de gauche aux États-Unis ont intensifié leurs critiques contre président ces derniers jours, après qu’il eut dit à quatre femmes du Congrès américain issues de minorités visibles de «retourner chez elles».

Cela a poussé Eric Trump à comparer les rivaux de son père à des joueurs de hockey pee-wee.

Pour illustrer son propos, M. Trump a utilisé une capture d’écran d’une vidéo du petit Mason qui joue au hockey à Barrie, en Ontario.

Jeremy Rupke ne croit pas avoir le droit d’insister pour demander à Eric Trump de retirer l’image, mais il juge que le fils du président a fait un choix «de mauvais goût».

À VOIR: cette vidéo du petit Mason qui joue au hockey

 

«Clairement, c’est l’enfant de quelqu’un, a-t-il expliqué en entrevue téléphonique. Peut-être voulait-il avoir plus de vues sur son micromessage et ajouter des photos pour qu’il soit plus visible, mais il pouvait trouver une photo dans les banques d’images, afin de ne pas impliquer personnellement quelqu’un.»

M. Rupke n’avait aucune idée que son fils était devenu populaire sur le web jusqu’à mercredi après-midi, lorsqu’un ami lui a écrit.

«Regarder les démocrates me rappelle le hockey pee-wee — drôle, ça n’a aucun sens et ils ne peuvent pas se sortir de leur propre chemin», a écrit le fils du président en partageant l’image en question.

M. Rupke s’est senti obligé de répondre à M. Trump pour lui demander de ne pas utiliser l’image de son fils «à des fins de propagande».

En fin de soirée mercredi, le micromessage d’Eric Trump avait été effacé.